La boutique Si les objets pouvaient parler se met en vente pour le Vendredi fou

silesobjets
Photo : site web Si les objets pouvaient parler

En ce Vendredi fou où les commerces rivalisent de soldes et promotions spéciales, la boutique Si les objets pouvaient parler diffuse une offre peu commune : elle se met elle-même en vente, à 50% de rabais.

Dans la section boutique en ligne de son site web, l’article suivant peut être ajouté au panier :

BOUTIQUE DE SÉLECTION VINTAGE ET LOCALE ÉTABLIE EN 201449 999 $ 99 999 $Boutique de sélection vintage et locale établie en 2014.Incluant un large inventaire de friperie, galerie, librairie et d’antiquités.Clients et fournisseurs fidèles.Beau local très abordable en plein coeur du quartier Saint-Roch.Site web transactionnel sur la plateforme Shopify, 500 visiteurs par semaine en moyenne5800 abonnés sur Facebook, 1400 sur InstagramImage de marquée primée au prestigieux Communications Arts Design Annual 56En vedette dans le New York Times et dans une trentaine de médias majeurs depuis 2014.Prix et modalités à discuter, états financiers sur demande. »

 Passer à autre chose

« Nos bras meurtris vous tendent le flambeau, à vous toujours de le porter bien haut. », peut-on lire sur la page Facebook du commerce. Les propriétaires ajoutent : « C’est une aventure entrepreneuriale fantastique, mais nous on serait prêts à passer à autre chose. »Ouverte par Bruno-Clément Boudreault et Dominique Dupont en 2014 sur la rue Saint-Vallier Ouest dans Saint-Sauveur, la boutique Si les objets pouvaient parler s’était relocalisée dans Saint-Roch, rue du Pont, au printemps 2015. L’été dernier, elle avait été réaménagée afin de ne conserver qu’une partie de ses locaux. Du même coup, le commerce apportait des changements à son inventaire, dans une volonté de rompre avec le « style brocante / magasin général surchargé ». Les objets plus massifs, comme les pièces de mobilier antique, y cédaient la place notamment à une section librairie vintage et une section friperie incluant des vêtements de La Niche et Le Rack.Au cours des dernier mois, la rue du Pont a vu partir Fanamanga, désormais au 650 Saint-Joseph Est, et la Friperie du Café-Rencontre, qui a rejoint les autres services de l’organisme sur Saint-Joseph Est également.