Hausses de taxes salées à Québec : « qu’ils contestent », lance Labeaume

Source : Le Journal de Québec, Stéphanie Martin, 10 février 2016 

Les citoyens mécontents de la hausse de leurs taxes municipales n’ont qu’à contester l’évaluation de leur propriété, tranche Régis Labeaume.

Le maire de Québec hausse les épaules quand on lui parle des hausses de taxes salées dans les quartiers de la Basse-Ville, comme Saint-SauveurLimoilou et Saint-Roch. Le Journal révélait mercredi que dans Saint-Sauveur, par exemple, des contribuables ont vu leur facture grimper de 20 %, 30 % et même près de 50 % à la suite du dépôt du nouveau rôle d’évaluation.

C’est l’évaluation des propriétés. C’est la même histoire tout le temps. […] On l’avait dit que c’était la Basse-Ville qui avait pris de la valeur », a-t-il réagi en mêlée de presse sur le site du  Carnaval mercredi. (…)

Tout l’article. À lire aussi : Fermetures de commerces : la Ville n’est pas en cause, répète le maire Labeaume. ]