Faire le choix du centre-ville – la CDEC plaide pour nos quartiers

jc1190823-201208-rue saint-joseph

Dans un communiqué émis aujourd’hui, la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Québec réagit au choix que font ou envisagent certaines entreprises de quitter le centre-ville au profit des abords d’autoroute et centres commerciaux.

Citant en exemple des commerces solidement enracinés dans nos quartiers depuis plusieurs générations – magasins Latulippe et J.B. Laliberté – aussi bien que des entreprises comme Mobilier de bureau MBH, Aviron Québec collège technique, les Copies de la Capitale ou la Coop Zone Centre-Ville, la CDEC de Québec réaffirme sa position :

de tous les points de vue, la localisation au centre-ville reste un excellent choix pour y déployer ses activités commerciales, comme pour y vivre d’ailleurs. »

Elle salue les entreprises qui choisissent le centre-ville et s’y développent tout en nourrissant un sentiment d’appartenance au milieu, grâce à leur capacité d’adaptation aux mouvances du marché. Leur façon de faire des affaires est gagnante, dit Lucie Villeneuve, présidente de la CDEC de Québec :

La dimension humaine dans la gestion des affaires, la proximité des services offerts, l’évolution de l’entreprise en cohérence avec son environnement et avec l’évolution des marchés, tout cela fait que ces entreprises ont un apport déterminant au développement du centre-ville de Québec et que celui-ci leur rend bien. »

La CDEC de Québec déplore que les avantages du centre-ville soient souvent passés sous silence, alors que les difficultés vécues par les gens d’affaires font régulièrement la manchette. Elle estime que le développement intégré du centre-ville est un défi stimulant qui ne peut être relevé sans solidarité, sans collaboration et sans perspective globale :

chaque départ (…) affaiblit tout le milieu. On peut arriver à concilier la qualité de vie au centre-ville, la qualité de l’environnement, le maintien ainsi que la venue de nouvelles familles et l’activité économique et commerciale. »

La CDEC croit en la confiance mutuelle, la concertation, la collaboration. Elle met en garde contre le « diviser pour régner » et propose de s’inspirer des succès locaux et des exemples de réussites ailleurs pour trouver collectivement des solutions innovantes.Depuis 1994, la CDEC de Québec dessert les territoires des villes de Québec, Saint-Augustin et Ancienne-Lorette. Sa mission est de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et des citoyennes des quartiers en revitalisation, en suscitant et en soutenant le développement économique communautaire et durable.Au moment de publier, le texte intégral Faire le choix du centre-ville n’était pas disponible en ligne.