Cuisine de rue : l’inaction de la Ville de Québec dénoncée

Source : Radio-Canada (Québec), 1er mars 2016

L’homme d’affaires Michel Bellavance dénonce la lenteur de la Ville de Québec afin de permettre la présence de camions de cuisine de rue (food trucks). À l’approche du printemps, il craint de voir son tout nouveau camion-restaurant Nourcy confiné aux événements spéciaux tout l’été.

(…) À l’heure où Montréal a choisi d’étendre l’offre de cuisine de rue à la saison hivernale, Michel Bellavance se demande ce qui peut bien faire peur aux élus de Québec. (…)

Lancer la serviette

Pour le propriétaire de l’Épicurien Mobile, un camion-cuisine lancé en 2014, la situation est désolante. « Je comprends sa déception et je comprends sa colère », compatie Claude Lamarre.Selon lui, le lobby des restaurateurs traditionnels de la capitale pèse lourd dans le dossier, car plusieurs craignent de perdre des revenus avec l’arrivée de la cuisine de rue itinérante. De son côté, plus question de combattre l’administration Labeaume. (…)Lire la suite : Cuisine de rue : l’inaction de la Ville de Québec dénoncée.À lire aussi : Camions de cuisine de rue : Québec sur les freins.