Bolée de bonheur épicé, tofu et saké

Source : Le Devoir, Catherine Ferland, 5 février 2016 

Publicité

Après les excès de décembre et janvier, il peut être intéressant d’accorder une petite pause à notre système (et au portefeuille !) en revenant vers une cuisine simple, populaire, voire familiale.

Or, rien n’oblige à se replier vers les seuls mets typiquement d’ici comme la poutine ou le pouding chômeur ! Animée d’une envie de nourriture réconfortante mais aussi de dépaysement, je fixe donc mon choix sur un petit resto dont la spécialité est le ramen. Eh oui ! (…)Une faune bigarrée que l’on retrouve aussi au restaurant Tora-Ya Ramen, dans le quartier Saint-Roch à Québec, où travailleurs cravatés, étudiants fauchés et jeunes branchés, côte à côte, communient à un bol de bonheur bien chaud.[ Tout l’article ]