Un vélo-parc urbain pour revaloriser l’îlot Fleurie?

projet-veloparc-st-roch-101109-1-638
Vélo-parc Saint-Roch. Crédit : Pietr Agneessens et l’Association pour le développement des sentiers de vélo de montagne au Québec (2011)

Dans son Programme *populaire d’urbanisme (P*PU) déposé la semaine dernière, la Coalition qui avait émis des recommandations pour le stationnement Dorchester, le verdissement et la mobilité propose cette fois des aménagements récréatifs pour Saint-Roch, dont un vélo-parc.

Publicité

L’îlot Fleurie

La proposition de vélo-parc urbain ramène un projet développé il y a quelques années (image à la une) mais passé plutôt inaperçu. Ce projet s’inspirait lui-même d’initiatives semblables sous des bretelles d’autoroutes dans des villes américaines comme Seattle (I-5 Colonnade), New York (Highbridge Park), Portland (Gateway Green)…

Îlot Fleurie, vue de la rue de l'Éperon.
Îlot Fleurie. Source : GoogleStreetView, mai 2014
GatewayGreen_PortlandOregon-credit_InternationalMountainBicyclingAssociation2
Rendu visuel pour la campagne Indiegogo du Projet Gateway Green (2013) pour Portland, Oregon. Crédit : International Mountain Bicycling Association
Prônant une mixité d’usages – installations récréatives, animation événementielle, parc – dans une cohabitation harmonieuse avec le voisinage résidentiel, la Coalition suggère l’ajout d’arbres et d’une patinoire de glace naturelle l’hiver pour profiter du site à l’année. Elle émet aussi l’idée d’immortaliser une décennie d’histoire de l’îlot Fleurie étroitement liée à l’apport des artistes et de la participation citoyenne dans le développement de Saint-Roch.Enfin, des participants à l’atelier de travail pour ce site ont avancé que la falaise, dans se secteur, pourrait accueillir un lien mécanique entre la Haute-Ville et la Basse-Ville, pour piétons, vélos, poussettes.

Le parc de la Jeunesse

Le besoin en services et équipements récréatifs publics dans Saint-Roch a aussi amené la Coalition à s’intéresser au parc de la Jeunesse, voisin de l’école des Berges. Sécurité et entretien accrus, accessibilité facilitée, aires de jeux et programmation d’activités pour mieux exploiter l’actuel centre, la marina et l’ensemble du site, été comme hiver : telles sont ses recommandations. Elle entrevoit aussi comme perspective d’avenir une offre en activités nautiques, si la rivière le permet.En l’absence de nouvelles quant à un éventuel nouveau centre récréatif communautaire ou une relocalisation du YMCA dans Saint-Roch, la Coalition a pris le parti de miser sur une meilleure exploitation et une amélioration des installations actuelles. Fait à noter pour cet atelier, Commun’action 0-5 ans Saint-Sauveur Saint-Roch a collaboré avec les résident(e)s et groupes citoyens de la Coalition, en plus de la Table de quartier L’EnGrEnAgE.Une présentation sommaire du Programme *populaire d’urbanisme de la Coalition citoyenne aura lieu lors de l’assemblée du Conseil de quartier de Saint-Roch le 30 avril prochain.