Toxicomanie : repartir à zéro

Source : Le Soleil, Jean-François Néron, 18 octobre 2015 

Ils ont perdu une partie de leur adolescence. Il y a eu des pleurs et des cris. Des craintes et des souffrances. Mais ce passé est révolu. Aujourd'hui, ils sont résolument tournés vers l'avenir.

Ce "ils" porte plusieurs noms. C'est, entre autres, Camylle, Samuel et Marianne. Les trois jeunes adultes ont suivi un programme de réadaptation en toxicomanie au Centre Le Portage [Saint-Roch]. (...)Comme pour 68 autres «finissants» du programme, Le Portage témoignait, dimanche, de leur courage et de leur détermination vers la réhabilitation.[ Tout l'article ]