Petite histoire d’une galerie

Source : Le Fil, Pascale Guéricola, 17 septembre 2015 

Depuis 1978, la Galerie des arts visuels offre un lieu unique de diffusion de l’art actuel pour les étudiants de l’École des arts visuels et le grand public.

Pénétrer dans la Galerie des arts visuels de l’Université Laval constitue une expérience en soi. Le visiteur ne sait jamais dans quel espace il va se retrouver. C’est d’ailleurs le cas en ce moment, alors que le bout de rue qui borde l’édifice de la Fabrique, où se situe l’École des arts visuels, s’est invité à l’intérieur. Les arbres, le trottoir, un bout de réverbère et le banc flanqué de son support à vélos trônent maintenant dans la Galerie, face au mur qui la sépare du boulevard Charest dans le quartier Saint-Roch. Pour rajouter à l’étrange impression de décalage, une bande sonore retransmet en direct les bruits de la rue.

Je m’intéresse beaucoup à l’art public et à l’espace urbain, explique Camille Rajotte, qui signe l’exposition Il y a ce mur qui m’empêche de voir présentée jusqu’au 11 octobre. Je trouvais intéressant de créer, à l’intérieur, des sensations corporelles liées à un espace extérieur. »

(…) Depuis son arrivée dans le quartier Saint-Roch il y a deux décennies, la Galerie des arts visuels participe activement au foisonnement culturel qui règne dans ce coin de la ville.[ Tout l’article ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir