La Place Jacques-Cartier vers 1926

Photographie de la place Jacques-Cartier réalisée vraisemblablement vers 1926 (Quartier Saint-Roch – Rue Saint-Joseph Est – Monument Jacques-Cartier – [Vers 1920], BAnQ, Fonds J. E. Livernois Ltée, P560,S2,D2,P120084-1)
 Source : Vues anciennes de Québec (blogue), Jérôme Ouellet, 1er octobre 2015 

À l’aube des années 1830, le faubourg Saint-Roch, qui compte alors près de 8 000 âmes, commence à se doter d’une structure institutionnelle : une paroisse vient d’y être créée (1829) et le Parlement du Bas-Canada adopte en 1831 une loi autorisant l’établissement d’un marché dans le faubourg. Des terrains bordant les rues Saint-Joseph et de la Couronne, situés dans l’axe de l’église et du cimetière, sont subséquemment mis en réserve mais les autorités municipales n’y établissent un marché qu’en 1847.

La halle Jacques-Cartier, qui apparait dix ans plus tard, s’avère plus qu’un toit pour abriter les activités du marché; ce bâtiment de deux étages, imaginé par l’architecte Thomas Baillairgé, devient un lieu de rassemblement et le théâtre d’activités socio-culturelles. Une halle additionnelle est construite de l’autre côté de la rue Saint-Joseph en 1866. Enfin, la place du marché est agrandie vers le nord en 1875.Dans les premières décennies du XXe siècle, d’importants changements conduisent les autorités municipales à repenser la place et son rôle. (…)[ Lire la suite (plusieurs photos d’archives et nombreuses références). Aussi : Chantier : réaménagement de la Place Jacques-Cartier et nouvel immeuble (9) – construction et La bibliothèque Gabrielle-Roy partie 1 : Un projet de bibliothèque centrale ]