Inauguration des Ateliers du Réacteur

2015-12-18_Ateliers du Réacteur_espace3
C'est ce matin que Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire, Chantal Gilbert, membre du comité exécutif et conseillère du district de Saint-Roch–Saint-Sauveur, et Alexandrine Cardin-Dubé, directrice générale de la SDC St-Roch, ont inauguré les Ateliers du Réacteur, dans l'ancien complexe funéraire Lépine-Cloutier.

2015-12-18_Ateliers du Réacteur_espace2Les 10 espaces, aménagés par la Ville de Québec et gérés par la SDC St-Roch, sont destinés aux artistes professionnels en arts visuels et en métiers d’art. Les coûts de location varient selon les superficies, et la SDC propose un service de jumelage pour faciliter le partage des espaces.

Comme l'ont rappelé les deux élues lors de la conférence de presse, le projet a vu le jour en réponse à la demande du milieu, en mal d'ateliers de travail, et au terme d'un long processus.

Un projet concerté

2015-12-18_Ateliers du Réacteur_trace_croixCiblant d'abord les bâtiments de l'édifice F-X Drolet puis de la caserne 2 de la rue Saint-Nicolas, le projet s'est développé sur quatre années, avec différents intervenants locaux et provinciaux en arts : Table des arts visuels et Table des métiers d'art du Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches; Regroupement des artistes en arts visuels (RAAV); Conseil des métiers d'art. Une somme de 500 000 $ a été affectée aux travaux de rénovation. L'aménagement s'est fait dans le respect du bâti patrimonial centenaire de l'ancien complexe funéraire, qui porte encore des traces de son histoire.

Réacteur de développement

2015-12-18_Ateliers du Réacteur_espace1La moitié des 10 ateliers est déjà louée. S'il s'avérait plus difficile de trouver preneur pour les espaces restants, les plus vastes, on n'écarte pas la possibilité de les subdiviser pour ainsi accommoder un plus grand nombre de locataires. En tenant compte des frais de gestion et des revenus de location, les Ateliers du Réacteur représentent un investissement annuel de 150 000 $ pour la Ville de Québec, qui comme la SDC St-Roch se réjouit de concrétiser le projet dans un quartier où la vie culturelle bouillonnante est un vecteur de développement.

Par ailleurs, le propriétaire Olivier Dufour, concepteur multimédia dont l'entreprise occupe, avec d'autres locataires, la portion avant du complexe, entend y développer un projet d'espace multifonctionnel de diffusion et de restauration avec café-terrasse.

Publicité
  • Pour plus d'information sur les Ateliers et pour accéder au formulaire de demande de location, les artistes peuvent se rendre sur le site de la SDC St-Roch.

À lire également : Le Réacteur : envergure et controverse