En 2016, prioriser la lutte à l’étalement urbain

Source : Carnet des simplicitaires, Pascal Grenier, 28 décembre 2015 

Le maire de Québec cherchait récemment de nouveaux objectifs pour 2016. Pourquoi ne pas prioriser la lutte à l’étalement urbain afin de donner une eau de bonne qualité aux citoyens de Québec, mais aussi pour réduire la production de gaz à effet de serre (GES). S’attaquer à l’étalement urbain, c’est lutter contre le principal problème environnemental régional. Avec des autoroutes dans toutes les directions, limiter la dispersion urbaine serait un réel défi pour l’administration publique.

(…) Comment réduire l’étalement urbain? Mentionnons que ce sont surtout les jeunes adultes qui sont attirés par la banlieue. Ils y recherchent la tranquillité, une meilleure qualité de vie, la présence de la nature et des espaces verts, un terrain plus grand, l’absence de pollution et un meilleur milieu de vie pour leurs enfants. Ceci se matérialise par une grande maison, dans un quartier propre et tranquille, une auto par adulte de la famille, une piscine, des jeux extérieurs pour les enfants et un carré jardin dans la cour.Le problème est que cet idéal est en train de détruire la planète. (…)Tout l’article. À lire aussi : Programme Accès Famille : bye bye centre-ville. ]

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.