Des résidents de Québec toujours sans nouvelles de leurs proches au Népal

Source : Le Soleil, Baptiste Ricard-Châtelain, 28 avril 2015 

Dans la vitrine de l'épicerie Deshi Bazar de la rue Saint-Joseph Est sont affichées des photos du séisme survenu au Népal. Le commerce invite les passants à donner quelques dollars pour aider les sinistrés. LE SOLEIL, JEAN-MARIE VILLENEUVEÊtes-vous inquiet ? Aucun son n'est sorti de sa bouche. Les traits de son visage sont tombés, son regard s'est embrouillé. Bhakta Bahadur Ghimire a simplement hoché la tête sur le côté, comme on le fait au Népal pour acquiescer. Inquiet ? Très inquiet.

(...) L'impuissance, on l'a ressentie à fond à l'épicerie Deshi Bazar (Indien, Népalais, Bengladeshi...) de la rue Saint-Joseph Est, dans Saint-Roch. Dans la vitrine, bien en vue, des photos des effets du séisme survenu au Népal. On veut montrer, on veut inviter les passants à donner quelques dollars pour aider les sinistrés. (...)[ Tout l'article. À lire aussi : Népal : la Croix-Rouge prend en charge les dons à Québec. ]