Des radars photo mobiles bien situés à Québec ?

Rue Dorchester
Intersection Dorchester et Charest.
Source : Radio-Canada, 15 octobre 2015 

Les radars photo mobiles installés à Québec le 19 octobre ne cibleront qu’une minorité des rues les plus propices aux accidents à Québec. Seulement 7 des 25 artères où surviennent le plus grand nombre d’accidents, sous la juridiction du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), feront l’objet d’une surveillance par radars mobiles.

Le ministère des Transports et la Ville de Québec ont déterminé au total 38 emplacements où quatre appareils seront installés périodiquement. Ce choix a été effectué dans le but « d’améliorer le bilan routier », a précisé le MTQ en septembre.Grâce à la Loi sur l’accès à l’information, Radio-Canada a obtenu le nombre d’interventions effectuées par la police de Québec pour des accidents de 2012 et 2014, et ce pour chaque rue patrouillée par le SPVQ.En comparant les 25 artères les plus accidentogènes et les emplacements choisis des radars mobiles, on constate que plusieurs rues et boulevards qui présentent un lourd bilan routier ne feront pas l’objet d’une surveillance par radars mobiles.À noter que sur le boulevard Charest Est, un radar fixe sera installé à l’intersection de la rue Dorchester aux feux rouges. (…)[ Tout l’article (vidéo, top 25 et carte des rues accidentogènes). À lire aussi : Radars photo: 129 emplacements de plus dès cet automne. ]