Compte de taxes « surprise » à Signatures québécoises : pas de passe-droit

Source : Le Soleil, Stéphanie Martin, 28 janvier 2015 «Il n'y a rien qui justifierait qu'elle ne paie pas de taxes alors qu'on fait payer les autres» - Chantal Gilbert, conseillère de Saint-Roch-Saint-Sauveur,  en parlant de la présidente de Signatures québécoises, Anne de Shalla.  PHOTOTHÈQUE LE SOLEILLa conseillère de Saint-Roch-Saint-Sauveur, Chantal Gilbert, estime que la présidente de Signatures québécoises a « manqué de vigilance » au sujet du compte de taxes surprise qu’elle a reçu de la Ville, mais elle souhaite ardemment que la designer trouve une solution pour garder sa boutique au coeur du quartier.

Mme de Shalla peut mettre la faute sur beaucoup de monde autour, mais je pense qu’elle-même a peut-être manqué de vigilance au départ. On a essayé de l’aider, d’être facilitateurs. Mais il y a des limites. On ne peut pas être inéquitable. »

Mme Gilbert a sursauté en lisant Le Soleil, mercredi. (…)Le curé de Saint-Roch, Jean Piché, a confirmé mercredi au Soleil que le bail signé par Mme de Shalla prévoyait que des frais d’exploitation pouvaient s’ajouter au loyer, dont des taxes foncières, professionnelles, d’affaires ou autres. (…)[ Tout l’article ]

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.