Centre d’injection supervisée : le rapport bien accueilli

Source : Radio-Canada, 4 février 2015. Capture vidéo. Reportage de Nicolas VigneaultLa Ville de Québec accueille favorablement le rapport du CSSS de la Vieille-Capitale en faveur de l’implantation d’un centre d’injection supervisée pour toxicomanes à Québec. Mais elle tient à trois conditions qui devront être respectées si le projet veut voir le jour.La conseillère municipale du district des Faubourgs, Chantal Gilbert, souligne l’importance de s’assurer de l’acceptabilité sociale du projet dans le secteur où il serait implanté. Le site d’injection devrait aussi se trouver à proximité d’un centre de santé ou d’un hôpital, mais pas sur une artère commerciale.

Publicité

On essaie de dynamiser les quartiers centraux avec leurs artères, les commerces de proximité. Il y a des lieux qui sont favorables, mais celui-là ne serait pas favorable », indique Chantal Gilbert.

Dans le quartier Saint-Roch, un secteur susceptible d’accueillir de tels services, les conclusions du comité d’experts et d’intervenants du milieu sont également plutôt bien accueillies, malgré certaines inquiétudes. (…)[ Tout l’article (reportage vidéo). ]