Un concurrent montréalais à la porte de Ashton

Source : Le Soleil, Annie Mathieu, 4 mai 2014 La rivalité Montréal-Québec prend une nouvelle dimension. Un restaurateur de la métropole ouvrira d’ici quelques semaines une succursale de Poutineville, un commerce, vous l’aurez deviné, consacré au trio frite-sauce-fromage. Et cela, à quelques pas du Ashton de la rue Saint-Joseph.Kosta Kariotakis jure pourtant qu’il ne fera pas concurrence à l’institution de Québec. (…)Puisque Poutineville se veut un restaurant plus qu’un casse-croûte. «C’est une autre sorte de business», répète le Montréalais. (…)Le Poutineville de Québec pourra accueillir une centaine de clients.[ Tout l’article ]