Saint-Roch veut sa place D'Youville en hiver

Source : Le Soleil, Annie Mathieu, 10 juillet 2014 «Le Jardin Saint-Roch, au départ, ça devait être quatre saisons», fait valoir le nouveau président du conseil d'administration de la SDC du quartier Saint-Roch et propriétaire de l’Intermarché, Éric Courtemanche Baril. (...)La SDC élabore le montage financier, impliquant d'éventuels partenaires privés et publics, en fonction de ce qui sera privilégié comme modèle. Une simple surface glacée à l'ancienne ou une patinoire réfrigérée, comme celle des Plaines l'hiver dernier? Toutes les options sont étudiées. Une fois ficelé, le projet sera officiellement présenté à la Ville de Québec. (...)La patinoire est par ailleurs l'un des nombreux dossiers sur lesquels travaille la nouvelle administration de la SDC depuis qu'elle est en poste. L'ancien directeur, Stéphane Sabourin, a passé le flambeau à Catherine Raymond cet automne tandis que la moitié du conseil d'administration a été renouvelé presque en même temps. (...)Originaire de Québec, Mme Raymond a dirigé la seule SDC de Trois-Rivières pendant sept ans avant de rentrer au bercail. Sa réaction en débarquant à Saint-Roch? «Il y a beaucoup de potentiel! Il y a un peu de locaux vacants, mais on va essayer de régler ça», lance-t-elle, optimiste d'être capable de faire diminuer le taux d'inoccupation, qui est actuellement d'environ 8 %. Elle se réjouit notamment de l'arrivée de deux nouveaux joueurs sur Saint-Joseph, Poutineville et Céramique Café, mais croit qu'il faut continuer à travailler.Selon Mme Raymond et M. Courtemanche Baril, l'élaboration d'un deuxième Programme particulier d'urbanisme (PPU) pour couvrir le secteur compris entre Langelier et les autoroutes est primordiale pour densifier la basse ville, qui n'a accueilli que 600 nouveaux résidents en près de 10 ans. (...)[ Tout l'article ]