Québec en toutes lettres : vous avez dit festival littéraire ?

Non, il ne s’agit pas d’un événement réservé aux « gens du milieu » qui se réunissent, tisane à la main, pour discuter du dernier roman d’un obscur auteur polonais. Bien au contraire ! Québec en toutes lettres, c’est l’occasion de réunir professionnels, amateurs et grand public pour célébrer la littérature dans toute sa diversité. Théâtre, poésie, roman, BD, conte, la programmation dévoilée ce matin promet qu’il y en aura pour tous les goûts. Plus encore, la littérature s’invite pour l’occasion dans la cour d’autres disciplines artistiques puisqu’il y aura aussi au menu des expositions, des projections de films, du slam, de la danse, de la musique, des installations et d’autres amalgames prometteurs.C’est du 9 au 19 octobre prochain qu’aura lieu la cinquième édition du festival et pour notre plus grand plaisir, plusieurs activités se tiendront de nouveau dans le quartier cette année. Puisque Saint-Roch regorge de lieux de diffusion et qu’il est le siège l’Institut canadien de Québec, instigateur de l’événement, le choix des salles qui accueillent le festival s’imposait de lui-même, selon les organisateurs.Si les quatre premières éditions du festival avaient chacune pour thème l’oeuvre d’un écrivain, cette année, la thématique retenue est celle des doubles et pseudos. On pense d’emblée à Romain Gary/Émile Ajar lorsqu’il est question de pseudo et le plus récent roman de Kim Thúy, qui prend la forme d’une correspondance à deux voix, incarne le double. Mais plusieurs autres auteurs sont au coeur de la programmation : Marguerite Duras, Félix Leclerc, Daniel Danis et Aimé Césaire, notamment. « Qu’est-ce qui distingue le vrai du vraisemblable, le faux du mensonger ou de l’artifice ? » voici ce que l’audacieuse programmation propose d’investiguer à travers la thématique proposée.Fusionnant littérature et formes d’arts diverses, le festival promet de nous en mettre plein l’imaginaire. On pourra notamment y vivre, dans Saint-Roch :

  • des lectures tantôt musicales tantôt dessinées, au Cercle;
  • des récitals et des lectures théâtrales à la salle Multi de Méduse;
  • des lectures, des rencontres, des tables rondes et une exposition, au Studio P;
  • des activités familiales, des expositions, des installations et des projections de films à la bibliothèque Gabrielle-Roy;
  • et même un rendez-vous littéraire avec des écrivains au bar de l’Hôtel Pur… ou dans l’une des chambres qui leur seront confiées !

On pourra également profiter d’une petite virée en Haute-Ville pour assister à la soirée « carte blanche » à Kim Thúy ou à une représentation de la pièce Gros-Câlin de Romain Gary, au théâtre Premier Acte.La programmation complète de l’événement se trouve au quebecentouteslettres.com. Pour participer à l’ensemble des activités, procurez-vous le macaron de l’événement au coût de 25 $ (ou 20 $ pour les moins de 35 ans), sur lepointdevente.com