Portrait d’une fermeture

Source : page Facebook de Photo Presto FotoSource
« Désolé, la réalité du marché nous a rattrapés », peut-on lire sur la page Facebook de Photo Presto FotoSource qui annonçait mardi sa fermeture. Après 35 années au cœur d’un quartier peuplé et fréquenté par les photographes professionnels, les artistes, les organismes culturels, sans oublier les étudiants de l’École des arts visuels, ce commerce de destination au personnel compétent était apprécié d’une clientèle fidèle avec laquelle il entretenait de véritables relations de proximité.Fondé par le photographe Gaston Duchesne il y a 37 ans, Photo Presto Fotosource demeurait le seul dans tout l’est du Canada à offrir encore le développement couleur et noir et blanc en laboratoire chimique film. Ce savoir-faire, en voie de disparition, était sollicité chaque semaine, dit Sylvain Duchesne, qui avait racheté de son père l’entreprise et y faisait depuis longtemps des affaires à distance.À la différence d’autres commerces qui ont quitté Saint-Roch ces dernières années, monsieur Duchesne n’attribue pas ses difficultés à sa localisation. Internet, qui lui a offert l’opportunité du commerce électronique, l’a aussi placé devant un défi de taille : des concurrents de partout, capables de vendre moins cher grâce aux meilleurs prix que consentent les manufacturiers d’appareils aux volumes d’achats supérieurs.Pour tenter de faire face à cette réalité, le commerce avait besoin de dirigeants capables d’y investir davantage de temps, estimait monsieur Duchesne. Se consacrant pour sa part de plus en plus à la fabrication et à la distribution de signets funéraires au Québec et au Canada, il a donc mis son commerce en vente il y a environ un an. Des employés de longue date puis un ancien gérant ont envisagé de l’acheter. Propriétaire du bâtiment, la boutique n’avait pas de dettes. Toutefois, vu la conjoncture dans le domaine de la photographie et de l’électronique, sa marge de profits était de plus en plus mince. Ces derniers temps, le commerce atteignait tout juste la rentabilité et le maintien des emplois de son personnel. Après avoir mesuré les risques, les acheteurs potentiels ont donc reculé, et se sont mis en quête d’un autre emploi.Photo Presto Fotosource restera ouvert sur la rue Saint-Joseph encore quelques semaines, selon le déroulement de sa vente de fermeture. Pour sa part, Sylvain Duchesne et son entreprise de signets funéraires demeurent dans Saint-Roch, où il est propriétaire d’autres immeubles.