À l’école de la cuisine népalaise

Source : Bien dans son assiette (Radio-Canada), 27 janvier 2014 Depuis quelques années, une petite communauté bhoutanaise tente de faire sa place à Québec. Des réfugiés, arrivés ici avec leur famille, s’intègrent et, petit à petit, font changer l’assiette de leur terre d’accueil. C’est le cas de Choc man Rai, épicier de la rue Saint-Joseph, à Québec, qui réussit à dénicher de plus en plus de légumes et d’ingrédients typiques de la cuisine de l’Himalaya. Balu Dithal, arrivée du Népal un peu avant, aide les nouveaux arrivants à s’installer en leur servant d’interprète. Elle, à qui les ingrédients et les plats traditionnels ont manqué durant ses premières années dans la capitale québécoise, se réjouit de voir s’établir de nouveaux commerces. Curieux de connaître un peu mieux cette cuisine, nous lui avons demandé de préparer un plat traditionnel, ce qu’elle a accepté avec plaisir. Hélène Raymond a assisté à la préparation des momos, un des plats identitaires de cette cuisine riche en légumes et en arômes.[ Audio – toute l’émission ]