Des journalistes, collaborateurs, pigistes et surnuméraires touchés au Soleil

Source : Le Journal de Québec, Kathryne Lamontagne, 7 novembre 2014

Les compressions dans les journaux se poursuivent alors que Le Soleil a annoncé qu’il procédera à l’abolition de 16,5 postes réguliers d’ici le 10 janvier. Sur le lot, huit journalistes sont touchés, sans compter les dizaines de surnuméraires, collaborateurs et pigistes qui devraient aussi écoper.«C’est un jour triste pour Le Soleil. C’est beaucoup d’emplois en même temps», a commenté Jean-François Néron, journaliste et président du Syndicat de la rédaction du quotidien, qui a appris la nouvelle jeudi.(...)[Lire tout l'article]