Bienvenue aux Sales Gosses !

 
Ce billet est issu de la collaboration de deux blogueuses : Sylvie Isabelle et Valériane Cossette.
 

Avouez : vous aussi, vous êtes aussi curieux que nous de découvrir qui sont ces Sales Gosses qui ont tout récemment pris possession du local jadis occupé par Les Bossus. Il faut dire qu’avec leur signature intrigante, resto volontairement décalé, ils ont tôt fait de nous mettre l’eau à la bouche.Derrière cette image léchée, élaborée par Figure Studio, se cachent Jean-François Pettigrew, sommelier et gérant de salle, et Patrick Simon, chef. Ce sont leurs personnalités, à la fois opposées et complémentaires, et leur longue expérience en restauration qui ont inspiré cette signature qui fait foi de positionnement. Tous deux tombés dans la marmite de la restauration à l’adolescence, les deux hommes partagent une passion contagieuse pour leur métier. Les Sales Gosses, c’est donc eux : un mélange de trashitude et d’élégance, de désinvolture et de perfectionnisme.Leur projet, les deux comparses l’ont mené à fond la caisse : c’est dans un véritable parcours à obstacles que « Jeff et Pat » se sont lancés en janvier 2014. C’est en sept mois qu’ils ont construit ce projet – quand on constate toute l’attention portée aux moindres détails (la verrerie, le menu, les uniformes de l’équipe en salle…), on comprend l’ampleur de l’entreprise.D’un côté gastronomique, le menu fait preuve de flexibilité : à l’écoute de leur clientèle, les proprios ont déjà rendu disponible en salle à manger un menu bistro plus accessible, initialement réservé au bar. Les Sales Gosses en offrent donc pour tous les goûts, et pour tous les portefeuilles. Cette souplesse se reflète aussi dans les conseils du sommelier : plutôt que d’imposer le choix d’une bouteille qui constituera un accord met-vin parfait, au mépris des souhaits ou des moyens de ses clients, Jeff prend plutôt le temps de s’informer de leurs goûts afin de choisir, avec eux, la bouteille qui leur plaira vraiment.D’ores et déjà, s’il faut souligner ce qui distinguera Les Sales Gosses, cette écoute présente à tous les niveaux de service et cette rapidité à s’ajuster dénotent une assurance et un professionnalisme sans failles. Cette attitude sans prétention et cette réactivité, clés de la longévité des deux partenaires en restauration, seront certainement des outils précieux au succès des Sales Gosses.Mais qu’en a-t-on pensé ? Qu’est-ce que ça goûte ?Bon. La qualité. L’amour. Le plaisir.Il ne faut pas le cacher, c’est surtout gastronomique. Une carte plus bistro est offerte pour les habitués ou ceux qui préfèrent un plat plus simple. Le tout avec la même qualité et le même soin que les assiettes plus élaborées.À trois nous avons pu goûter plusieurs plats. Les plats étaient savoureux, mon entrée de raviolis au pigeon confit servis avec un consommé de champignon était… ma foi, un régal. Ça goûtait le champignon.Les goûts sont authentiques. Vrais.Ma viande du plat principal était d’une cuisson parfaite et tendre, la sauce rehaussait bien son goût.Selon mes copains de table, les pâtes et le poisson accompagné du risotto au maïs étaient tout aussi savoureux et bien apprêtés.Et pour finir — oh ! Surprise ! — une assiette à partager dans laquelle on nous a offert la variété complète des desserts. Glaces maison, gâteaux, chocolat. Soulignons le gâteau aux carottes qui a particulièrement plus. Le tout servi avec le sourire, une franche sympathie et un désir de rendre l’expérience des plus agréables. Ça aussi, ça se reflète dans l’assiette. D’ailleurs on y sent tout le plaisir que l’équipe a de cuisiner, offrir des vins, rire. Ils ont du fun et leur gastronomie le prouve. Merci Les Sales Gosses !