Appel à l'aide de la coop du Tiers Temps

Source: Le Soleil, Samuel Auger, 28 juillet 2014 (...) «Je ne peux pas vous dire ou assurer à personne qu'on sera en activité dans les prochains mois», laisse entendre une des administratrices du Tiers Temps, Caroline Salaün. «On espère sincèrement que tous les appuis que l'on reçoit de tout bord, tout côté fassent la différence.»La situation est urgente. Le Tiers Temps espère récolter au moins 15 000 $ en appuis divers d'ici le 4 août. Sans quoi la fermeture sera envisagée. (...)Le restaurant du quartier Saint-Roch a pourtant trouvé une niche. Sa cuisine est l'une des rares à privilégier une approche végétarienne et flexitarienne, en misant sur les produits locaux et la cuisine crue. Le restaurant situé dans l'escalier La Chapelle de la rue Saint-Vallier Est se fond dans la Coopérative Méduse, un centre de diffusion en art actuel. (...)La menace de fermeture de la coopérative du Tiers Temps rappelle les déboires et la faillite de la Coopérative des Grands Rangs dans le quartier Saint-Roch il y a quelques mois.Tout comme le restaurant blotti entre les rues Saint-Vallier Est et la côte d'Abraham, la Coopérative des Grands Rangs avait vu grand... avant de déchanter. L'épicerie et le comptoir-lunch de la rue Saint-Joseph ont finalement déclaré faillite en mars.Après des années de gestation, la Coopérative des Grands Rangs avait charmé plusieurs clients en misant sur des produits locaux et uniques, issus de producteurs partenaires. (...)[ Tout l'article. À lire aussi: Une situation précaire: le Tiers Temps a besoin de vous (communiqué). ]