Abolition de 120 CLD: «de fausses économies»

Source : Le Soleil, David Rémillard, 26 octobre 2014

 Ce n’est pas en coupant les «générateurs de richesse» que le gouvernement libéral parviendra à réduire les déficits, croit l’Association des centres locaux de développement (ACLD).La Presse révélait samedi que le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, envisageait de supprimer les 120 centres locaux de développement (CLD) de la province dans l’espoir de réaliser des économies de 40 millions $ annuellement sur un budget de 72 millions $ (2014-2015).[…]

JEF Poissonnerie en soutien aux CLD 

«Sans le CLD, je ne serais pas rendu où je suis», affirme d’entrée de jeu Jean-François Mondou, propriétaire de JEF Poissonnerie. Son commerce de la basse ville a reçu plusieurs coups de pouce du CLD de Québec à diverses étapes, ce qui a favorisé le développement de son entreprise, croit-il. L’accompagnement a commencé un an avant l’ouverture officielle de sa poissonnerie, en 2011. Les employés du CLD l’ont aidé à peaufiner son plan d’affaires et à dénicher des subventions, notamment auprès des banques. S’il est un exemple de réussite, M. Mondou affirme que plusieurs autres commerces de Québec ont beaucoup à gagner à s’adjoindre les conseils du CLD. S’il croit que la Ville de Québec peut faire un bon travail d’encadrement, il émet des réserves sur le maintien de la qualité présentement offerte par les CLD.[Lire tout l’article]

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir