Vivre le Festival d’été de Québec dans Saint-Roch

L'Impérial, quartier Saint-Roch
Crédit photos : Francis Gagnon
Quand j’étais petite, vivre le Festival d’été de Québec, c’était pique-niquer avec papa et maman. On étendait la couverture à carreaux noirs et rouges devant la scène du Pigeonnier et on appréciait la musique des artistes locaux. Ado, je courais les vendeurs itinérants de macarons (ceux qui clignotent, pas ceux qu’on déguste !) juste avant de me rendre sur les Plaines pour y vivre « un gros show ». Depuis quelques années – en fait, depuis que j’habite le centre-ville – je vis mon Festival intensément pendant une dizaine de jours où j’accumule plus de décibels que d’heures de sommeil. J’aime le Festival d’été de Québec. Je suis vraiment fan du Festival d’été de Québec. J’ai même souvenir d’une année où, avec les copines, on s’amusait à porter chaque jour des vêtements de la même couleur que le bracelet quotidien. La journée du jaune fluo avait été mémorable.Cette année, mon Festival me rend bien tout l’amour que je lui porte, puisqu’il me donne l’occasion d’être membre du jury des Prix miroir, aux côtés de Geneviève Borne, David Desjardins, Pierre Siankowski, Marie-Jo Bastien et Webster. Un vrai rêve pour la mélomane que je suis. Et si cette folle aventure des prochains jours me fera courir d’une scène extérieure à l’autre, elle me ramènera aussi souvent dans mon propre quartier. C’est que Saint-Roch occupe cette année une place de choix dans la programmation du FEQ avec les quelques 75 spectacles qui s’y tiendront, en plus des DJ de fin de soirée.Le Cercle, quartier Saint-RochJ’ai d’abord vu les salles de la Basse-Ville comme des lieux parfaits pour me réfugier en cas de pluie, je l’avoue. Mais au fil des années et des découvertes de nouveaux artistes, des salles comme l’Impérial et le Cercle sont rapidement devenues des incontournables pour m’imprégner de chacune des ambiances du FEQ. Depuis quelques éditions déjà, elles accueillent des foules grandissantes et particulièrement nocturnes. Cette année, le Festival est allé encore plus loin en segmentant sa programmation de manière à ce que les festivaliers qui souhaitent passer une soirée complète sur la rue Saint-Joseph puissent le faire.La soirée typique pour vivre le FEQ dans Saint-Roch débutera avec les apéros-découvertes au Cercle, qui promettent de mettre en valeur la relève musicale. Ensuite, on traversera à l’Impérial, à l’Hyperion ou au Petit Impérial où l’on verra se produire un groupe local ou une tête d’affiche internationale dans des styles musicaux allant du rock à l’électro en passant par le soul et le jazz. Enfin, on finira la soirée de manière festive au Cercle ou encore au Petit Impérial en version blues ou folk.En créant ce genre de parcours, les organisateurs du Festival souhaitent fédérer les différents acteurs de la rue Saint-Joseph autour de l’événement et ainsi permettre aux visiteurs de découvrir plusieurs lieux en une seule soirée. Un concept qui attirera certainement un public d’habitués mais aussi des curieux qui, autrement, ne fréquenteraient peut-être pas ces salles.Pourquoi avoir choisi Saint-Roch alors que bien des jolies salles de la Haute-Ville pourraient tout aussi bien se prêter à l’événement ?

Parce que c’est bien d’animer le haut de la ville, mais Saint-Roch étant devenu le point culminant qu’il est, il nous apparaissait essentiel d’investir ces lieux aussi » affirme Arnaud Cordier, programmateur au Festival d’été de Québec. « Avec tout le renouveau qui se passe dans ce quartier et l’essor socio-économique qu’il prend, une entreprise comme le Festival se devait de rayonner là aussi en tant que festival urbain » ajoute-t-il.

Une idée qui promet, puisqu’il y a fort à parier que les festivaliers profiteront de leur passage sur la rue Saint-Joseph pour découvrir ses délicieux shish taouk, grilled-cheese et crab cakes… dont ils ne pourront ensuite plus se passer !Bon Festival à tous ! Bonnes découvertes ![ Voir la programmation en salle dans Saint-Roch ]