Une soixantaine de seringues trouvées dans les parcs du centre-ville

Source : Le Soleil, Jean-François Cliche, 16 juillet 2013 (…) Justine, une intervenante psychosociale, est une habituée des corvées de ramassage de seringues dans les parcs, comme celle qu’ont organisée mardi le groupe communautaire Point de repères et l’Association pour la défense des droits et l’inclusion des personnes qui consomment de la drogue du Québec (ADDICQ).«À force d’en faire, on finit par avoir le réflexe de toujours regarder dans les buissons, comme si on n’était plus capable d’arrêter d’en chercher», témoigne-t-elle. (…)Lors de la corvée de mardi, une douzaine de bénévoles répartis en quatre équipes ont ramassé un total de 59 vieilles seringues dans des parcs du centre-ville, laissées là par des utilisateurs de drogues injectables. (…)La Ville affecte maintenant un col bleu à temps plein au ramassage de seringues dans les parcs. Ceux qui accueillent des camps de jour sont visités en priorité. (…)[ Lire la suite ]