Un lieu de cocréation numérique dans Saint-Roch ?

Jardin de Saint-Roch
Jardin de Saint-Roch. 29 septembre 2012.
C’est aujourd’hui que Québec numérique, représenté par Carl-Frédéric de Celles, Joé Bussière et Jonathan Parent, entame une mission économique de deux jours à Silicon Valley et San Francisco, afin d’accompagner le maire de la Ville de Québec monsieur Régis Labeaume, avec près d’une vingtaine d’entrepreneurs qui auront l’opportunité d’établir des liens d’affaires et de visiter plusieurs grandes entreprises du domaine numérique, notamment Google, en plus de se familiariser avec les accélérateurs (500 Startups, Samsung Accelerator, Matter, RocketSpace, Plug & Plan Tech Center, Singularity University, etc.) ayant contribué au succès et à la renommée de la fameuse Vallée.Un accélérateur pour QuébecEn lançant Québec numérique et en affirmant son nouveau positionnement en juin dernier, s’affichant promoteur d’un lieu de cocréation numérique à Québec, l’organisme sans but lucratif s’est vu confié par la Ville de Québec le rôle de porteur de projet à la mise sur pied d’un plan d’affaires visant la réalisation d’un espace qui répondra aux besoins de la communauté numérique de Québec. Rassemblant les différents projets et organisations du milieu, ce mandat vise la définition d’un modèle bien propre à l’écosystème de Québec, qui favorisera la création, l’innovation ainsi que le fonctionnement et l’accueil d’un accélérateur technologique et d’investisseurs en capital de risque.Tisser des liens avec la ValléeEn pleine organisation de son rassemblement professionnel phare, l’événement Web à Québec qui en sera à sa 4e édition en mars prochain, l’organisme Québec numérique se voit une belle opportunité d’élargir son réseau de contacts, notamment par la rencontre du regroupement C100. Au final de cette mission, Québec numérique déposera son plan d’affaires et débutera les recherches d’un espace physique pouvant accueillir les différents aménagements que proposeront le lieu dont le nom de projet est «1866», en référence à une image et un tournant historique pour la Ville de Québec qui suite à un grand feu, à donner naissance au réseau de caserne de pompier.

Publicité