Marché urbain

Source : Voir, Catherine Genest, 15 août 2013 L’idée est encore fraîche, mais elle est sur le point de prendre vie. C’est ce 7 septembre qu’aura lieu la première grosse fête de la bouffe imaginée par trois jeunes entrepreneurs qui ont fait leur nid sur Saint-Joseph.Guillaume Michaud, Jean-François Mondou, Éric Courtemanche. Respectivement propriétaires du café Le Nektar, de JEF Poissonnerie et de l’Inter-Marché Saint-Roch, les trois hommes d’affaires ont ce point en commun: un désir de faire découvrir leur quartier revitalisé au plus grand nombre.

On veut briser la perception de Saint-Roch avec ses clochards et son mail couvert », expose Jean-François Mondou. Autrement dit, attirer les «popoteux» de la Haute-Ville et des banlieues comme un aimant et créer une nouvelle habitude de consommation chez eux, particulièrement lorsqu’ils ont besoin de se ravitailler avant de passer aux fourneaux. «Je pense que Saint-Roch n’a pas encore atteint son apogée. L’enfance est terminée, mais on en est encore à l’adolescence. On n’a pas fini de grandir.» (...)

[ Lire la suite. En savoir plus sur Cuisinez Saint-Roch. ]