Le Squat ferme ses portes aux fugueurs

Source : Le Soleil, Matthieu Boivin, 16 février 2013 Le conseil d’administration du Squat Basse-Ville a mis ses menaces à exécution, vendredi soir, quand ses membres ont décidé de cesser d’offrir les services d’hébergement aux fugueurs. La fermeture sera en vigueur dès lundi.
Aux prises avec un déficit de 60 000 $, les administrateurs de l’organisme qui vient en aide aux fugueurs espèrent toutefois que cette fermeture sera temporaire.Ils souhaitent maintenant obtenir une rencontre avec l’Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale dans les plus brefs délais, afin de trouver des solutions à leurs problèmes, et ainsi rouvrir les portes de l’organisme rapidement.La semaine dernière, le Squat avait pourtant refusé un tête-à-tête sollicité à maintes reprises par l’Agence, si on n’y parlait pas de rehausser son financement récurrent de 132 000 $.[ Lire la suite ]  

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir