Le commerce dans cinq rues de Québec

Source : Le Soleil, Marie-Pier Cayer, 6 juillet 2013 Le Soleil rapportait vendredi le «cri du coeur» de regroupements de gens d’affaires de la Ville de Québec concernant l’opposition citoyenne à plusieurs projets de développement. (…)Rue Saint-Joseph : Saint-Roch«J’essaie d’être objective en regardant la rue, j’essaie… Je la trouve belle, la rue ! Quel travail en 10 ans!» se rappelle Lucie Morisset, copropriétaire de l’emblématique magasin Laliberté, rue Saint-Joseph. (…)Stéphan Sabourin, directeur général de la SDC Centre-Ville , explique, pour sa part, que le taux de roulement est d’environ de 15 à 20 %, un taux «normal et comparable à d’autres rues commerciales». Par contre, il est essentiel, selon lui, d’amener plus de résidants dans le quartier. «Il y a 70 ans, il y avait 20 000 personnes ici. Aujourd’hui, c’est 7500.» Il conclut également que l’artère est un attrait de plus pour la ville et que la présence accrue des autobus touristiques à deux étages le confirme. (…)[ Lire la suite ]