La justice adaptée aux itinérants à la cour municipale de Québec

Source : Le Soleil, Isabelle Mathieu, 18 janvier 2013 La cour municipale de Québec va dorénavant s'adapter à sa clientèle itinérante ou vivant avec des problèmes mentaux; ils seront accompagnés au lieu d'être simplement mis à l'amende. La Ville fait ainsi le pari qu'elle diminuera les récidives.
2010. Une mère écrit à Régis Labeaume pour lui raconter les déboires de son fils, qui a vécu dans les rues et accumulé une dette importante à cause de contraventions impayées. La mère décrit les difficultés vécues par son garçon, qui tente de revenir sur le marché du travail, et demande à l'administration de faire une réflexion.La cour municipale de Québec a dévoilé jeudi matin le projet IMPAC, dont Le Soleil faisait état en novembre, qui adaptera ce tribunal aux itinérants, mais aussi aux contrevenants ayant des problèmes de santé mentale, de toxicomanie et de déficience intellectuelle.[ Lire la suite ]