Help-Portrait : tirer des sourires

Samedi dernier, pour la quatrième fois, le Café-Rencontre du Centre-Ville participait au mouvement international Help-Portrait, qu’il a joint dès sa première édition en 2009.C’est Pascale Rancourt qui a d’abord entendu parler de Help-Portrait. Elle et son conjoint Paschall Hardy, responsable socioculturel et adjoint au Café-Rencontre, ont été conquis par l’initiative de l’artiste-photographe américain Jeremy Cowart. Celui-ci proposait d’accueillir et de photographier des personnes démunies dans un contexte chaleureux pour qu’elles repartent avec un beau souvenir dans un cadre… et dans leur cœur. L’ambiance au Café-Rencontre du Centre-Ville samedi en faisait foi : cet objectif a été atteint.Maquilleuses et coiffeuses chevronnées ou amateurs, photographes débutants comme établis et autres bénévoles se sont affairés toute la journée ici comme dans 21 autres pays. Un café, une collation, beaucoup de sourires – pas seulement pour la caméra ! – ont permis à quelque 200 personnes de la ville de vivre un moment agréable dans un quotidien qui ne l’est pas souvent.Publicisée à travers les organismes communautaires et réseaux sociaux, l’activité attire familles, personnes seules avec ou sans animal domestique, enfants venant en cachette pour offrir une photo à leurs parents. Plusieurs reviennent d’année en année; l’équipe du Café-Rencontre voit combien les petits ont grandi, constate les marques du temps sur le visage des aînés… Chaque année aussi, de nouveaux bénévoles s’impliquent. Enthousiasmé par sa première expérience, le jeune bénévole à l’entrée lors de notre visite songeait à organiser l’an prochain un Help-Portrait à Saint-Anselme…Lors de l’édition de 2009, l’équipe de Saint-Roch avait sauté dans le train en marche à deux semaines de l’événement et accueilli 110 personnes. Ce nombre a plus que doublé au fil des ans. Le Patro Laval, dont l’équipe était postée cette année au Patro Roc-Amadour, a aussi adhéré au mouvement. Le Café-Rencontre du Centre-Ville, qui avait fait relâche en 2012, compte bien récidiver en 2014.On peut l’aider comme bénévole ou par des dons qui permettent de combler les besoins en cadres, fournitures pour impression des photos, produits coiffants, maquillage et nourriture.Radio-Canada s’est aussi rendu au Help-Portrait du Café-Rencontre du Centre-Ville cette année pour ce reportage.

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir