Les Grands Rangs, un projet à faire mûrir

Source : Le Soleil, Claudette Samson, 13 mai 2013 (…) La gestation a duré 18 mois et les retards ont été nombreux, convient le président Éric Proulx, dans une rencontre visant à marquer le premier anniversaire du commerce situé à l’angle des rues Saint-Joseph et Caron dans le quartier Saint-Roch.En un an, 80 % de l’objectif a été atteint, évalue celui qui s’est d’abord fait connaître dans le quartier comme fromager (L’Artisan et son pays). Entre 300 et 400 personnes franchissent la porte chaque semaine, il en faudrait de 500 à 600 pour bien faire. (…)Demain se tiendra la première «école de rang» Nathalie Joannette, du Fou du cochon, viendra donner des leçons de cochonnailles. Une trentaine de places sont disponibles, il vaut mieux réserver.Cet été commencera aussi la distribution de paniers confectionnés entièrement avec les denrées des membres. Diverses formules sont possibles, avec prix à l’avenant. Et histoire d’élargir le territoire, tout le monde ne venant pas dans Saint-Roch, il y aura deux points de chute : l’épicerie elle-même et la boulangerie Oli sur la rue Myrand. À plus long terme, il pourrait s’en ajouter à Beauport ou à Charlesbourg.L’association avec le restaurant voisin du Clocher penché trouve peu à peu son erre d’aller. (…)[ Lire la suite ]