Dix étages et plusieurs questions

Publicité

C'est sur l’invitation du Conseil de quartier de Saint-Roch que GM Développement a présenté le jeudi 28 novembre son projet immobilier de 10 étages pour pour le site autrefois occupé par Omer de Serres, entre les rues Caron, Saint-Vallier Est et Sainte-Hélène.

L’idée était de permettre aux citoyens d’être informés et de s’exprimer en amont, avant qu’intervienne une consultation publique lorsque le projet sera « coulé dans le béton ». Car il y aura consultation, vu la modification au zonage requise par la hauteur du bâtiment. Au dire du promoteur et de son architecte, la partie avant de l'immeuble ne dépasserait pas la hauteur actuellement permise, et les trois derniers étages s’élevant au-dessus de cette limite auraient un recul de 1,3 m et plus.Que les sceptiques et détracteurs de groupes citoyens soient confondus : la critique la plus virulente est venue des copropriétaires de Les condos du Gutenberg, situés à l’intersection de la rue Caron et du boulevard Charest Est. Qualifiant le futur bâtiment de « monstre », leur président a expliqué qu’il les priverait de la vue qui les avait motivés à acquérir leurs copropriétés. Il s’est dit aussi inquiet que ce projet ouvre la voie à d’autres constructions plus imposantes encore, notamment sur l’actuel stationnement lui faisant face.Du reste, le promoteur et son architecte ont répondu à des questions et commentaires témoignant de préoccupations urbanistiques pertinentes et actuelles. Type et superficie des unités; toits verts et possibilité de faire de l’agriculture urbaine;  considérations liées au nombre de places de stationnement, à la circulation, à la rue piétonne envisagée sur Caron;  concept architectural, impacts sur les vues, études et analyses effectuées, matériaux, intégration d’une œuvre d’art…Le projet pourrait suivre la tendance des condos locatifs et inclurait des unités de plus grande superficie (105 m2). Les toits verts seraient un engagement ferme; il y aurait dans l’espace commercial du rez-de-chaussée une place réservée pour une galerie d’art « animée ». Beaucoup de détails restent à préciser, plusieurs questions demeurent.Certaines questions, même, me sont venues de l’historique de développement dressée en introduction et de la mise en relation du projet avec la rétention des entreprises en TI suivant la fin de la mesure fiscale CNNTQ… Mais comme plusieurs des nombreux citoyens présents, sans m'illusionner, je me suis réjouie de l’initiative du Conseil de quartier et de l’ambiance générale de cette première présentation.[ En complément : Immeuble de 11 étages projeté dans Saint-Roch (illustration). ]