Développement de place Jacques-Cartier : Québec accusée de brûler des étapes

Source : Le Soleil, Olivier Parent, 25 mars 2013 Le Comité de citoyens de Saint-Roch reproche à la Ville de Québec d’avoir agi dans l’illégalité dans le projet de développement de la place Jacques-Cartier. Avis juridique en main, le comité allègue que l’administration Labeaume a brûlé des étapes en signant une entente avec la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) bien des mois avant la consultation citoyenne.Un avis juridique obtenu par le comité conclut que le protocole d’entente liant la Ville et la CSQ «est illégal et […] pourrait être déclaré nul et sans effet par un tribunal». (…)[ Lire la suite ]