Déja Vu Meubles et objets déco

Lorsqu'on passe la porte de la boutique Déjà vu, on ne s'attend pas à être propulsé dans une autre époque, située quelque part entre les années 30 et 70...François Gagnon à ouvert sa boutique en juillet 2011 avec sa conjointe Marie-Claude. Ils recyclaient déjà des meubles ensemble pour le plaisir et se sont alors dit : « Pourquoi ne pas vivre de notre passion ». Et c'est pour cette raison que la boutique dégage une atmosphère particulière. Chaque meuble, lampe, accessoire est unique et est passé entre les mains expertes de François.La boutique aurait pu voir le jour dans Limoilou mais c'est finalement Saint-Roch que le couple a choisi pour sa clientèle éclectique. Ses acheteurs sont tous différents, jeunes, moins jeunes, aisés, fauchés. Il n'y a aucune règle et c'est pour cela que le quartier lui va si bien. D'ailleurs avec Artemano et EQ3, le couple compte bien former un "Design District" dans cette partie de la rue.Mais comment trouvent-ils les objets qu'ils rénovent ?Ils cherchent bien sûr!  Mais leurs clients font aussi appel à eux lorsqu'ils souhaitent vider leur maison et apportent des trouvailles directement au magasin.D'ailleurs,  la boutique Déjà vu ne vend pas seulement des objets, elle propose aussi un service de rénovation. Donc si vous avez du mal à vous séparer de la vieille lampe de grand-maman, contactez les propriétaires qui trouveront assurément une solution ingénieuse pour en faire un objet rétro tendance !