Congestion routière : des pistes de solution

Source : Radio-Canada, 18 septembre 2013 En cette semaine des transports collectifs et actifs, nombreux sont ceux qui plaident à nouveau en faveur d’investissements dans les transports en commun pour désengorger le réseau routier à Québec.La volonté du maire Labeaume d’élargir les autoroutes pour améliorer la circulation routière n’est pas la solution, estime la directrice du Centre de recherche et développement de l’Université Laval, Marie-Hélène Vandermissen.Elle croit au contraire que cette stratégie mène la ville tout droit vers un cul-de-sac. « On le voit, Québec est très bien desservie en autoroutes et ce n’est pas pour ça qu’on échappe à la congestion. Donc continuer dans cette voie, élargir les voies, c’est clair que ce n’est pas du tout la solution », dit-elle.Marie-Hélène Vandermissen estime que la diminution du trafic passe plutôt par l’amélioration du transport collectif à Québec, à condition de bonifier le service. (…)[ Lire la suite ]