Collectif Le Banc : investir les endroits oubliés

Source : Le Soleil, Michèle Laferrière, 2 septembre 2013 Le petit carré de béton inoccupé, à l’angle des rues Caron et Saint-Joseph, à Québec, a été pris d’assaut par un groupe de jeunes, en fin de semaine dernière. En quelques heures, ils ont bricolé, avec des palettes de bois, des bancs et des boîtes à fleurs qu’ils ont disposés là en attendant la réaction des passants. «L’expérience a été absolument concluante», a confié Jean-Philippe Simard, l’étudiant à l’origine de cette initiative urbaine.En mai, Jean-Philippe et sa gang ont fondé le collectif Le Banc. Ces passionnés de design et d’aménagement urbain s’inspirent des principes de l’urbanisme tactique (tactical urbanism) : ils ciblent des «endroits oubliés, mais avec du potentiel» et ils les animent de façon éphémère. (…)[ Lire la suite ]