Bien vivre… dans son propre quartier

Saint-Roch
Source : Bien vivre à Saint-Roch
Bien vivre à Saint-Roch : telle est la proposition d’un nouveau groupe de citoyens qui tenaient leur première rencontre publique mardi 30 avril dernier.C’est dans la foulée du PPU pour l’entrée de ville que se sont regroupés des propriétaires du centre de Saint-Roch. L’un d’eux, Yves Desmarais, avait cogné aux portes de ses voisins, leurs échanges avaient donné lieu à un mémoire déposé lors de la consultation publique.Aujourd’hui plus nombreux, dotés d’un nom, d’un blogue et d’une page Facebook, ils ont entrepris des démarches auprès des commerces et organismes en vue d’embellir et de verdir des endroits ciblés de leur secteur. Au programme pour le moment : corvée de nettoyage Embellir et verdir le 25 mai, implantation de végétaux, propositions d’aménagement. Les préoccupations de Bien vivre à Saint-Roch touchent notamment le bâti, la circulation, les espaces verts dont le parc Dorchester et l’accès au parc linéaire de la rivière Saint-Charles.Invitée à la rencontre du 30 avril, la conseillère municipale Chantale Gilbert s’est réjouie de l’action citoyenne entreprise par monsieur Desmarais et ses voisins. Maud Rusk du Conseil de quartier Saint-Roch et David Gagnon du Comité citoyen ont aussi salué la création de Bien vivre à Saint-Roch. L’initiative de M. Desmarais n’est pas sans rappeler celle des résidents de l’îlot des tanneurs qui ont fondé Verdir et Divertir et tiennent leur  corvée L’îlot pousse vert  le 25 mai. Les deux groupes ont d’ailleurs convenu de s’épauler dans la promotion de leurs corvées respectives.Incidemment, une corvée soutenue par la Table de quartier L’EnGrEnAgE, « J’aime mon propre quartier », se concentrera sur le parvis de l’église Saint-Roch le jeudi 23 mai en après-midi. Enfin,  la corvée fondatrice, celle instiguée par Marcel Landry dans le voisinage au pied de la côte Badelard, aura lieu le 11 mai.En apparence fragmentés, ces groupuscules n’en poursuivent pas moins un objectif commun, chacun à l’échelle de ses effectifs, dans un quartier longtemps dépourvu de comité rassembleur. En se réappropriant leur milieu de vie pour le rendre plus agréable, ils participent au mieux-vivre de tous ceux qui y résident, y travaillent, le visitent.Bien vivre à Saint-Roch compte sur la présence de ses voisins lors de sa corvée Embellir et verdir, occasion de faire leur connaissance et de recueillir leurs coordonnées pour maintenir le contact. On peut joindre le regroupement par courriel : vivresaintroch@gmail.com

Publicité