Une renaissance urbaine

 Ayant résidé pendant plus d’une quinzaine d’années dans le quartier Saint-Roch, je suis particulièrement fier d’assister à sa renaissance urbaine depuis quelques années. Cœur commercial et industriel de la ville depuis le milieu du XIXe siècle, le quartier a connu une descente aux enfers dans les années 1960 et 1970 avec les opérations de rénovation urbaine qui l’ont défiguré.Aujourd’hui, il devient progressivement le cœur créatif et culturel de la ville de Québec. Dans les dernières années, la population du quartier a augmenté de 6,000 à 7,400 résidents. Cette croissance démographique est le meilleur indicateur du retour en grâces du quartier et de sa bonne santé. Il reste cependant au quartier Saint-Roch de nombreux défis à relever pour se maintenir sur sa lancée; le plus important étant de sauvegarder la qualité de vie du quartier par un développement harmonieux et équilibré dans le respect de ses résidents. 

Publicité