No Use for a Name à Envol et Macadam: adieux émouvants

Source : Le Soleil, Ian Bussières, 8 septembre 2012 (Québec) La foule très nombreuse qui s’était rassemblée samedi soir à l’îlot Fleurie lors du festival Envol et Macadam pour assister au spectacle du groupe punk No Use for a Name n’a pas été déçue alors que le groupe de San Jose et ses invités ont livré un dernier hommage émouvant à son chanteur Tony Sly, décédé dans son sommeil le 31 juillet.«Merci Québec d’aimer le groupe, d’aimer la scène… Il n’y a pas de mots…», a lancé d’entrée de jeu la veuve du chanteur, Brigitte Sly, la voix étranglée par l’émotion. Toute de noir vêtue, la jeune femme est demeurée sur scène tout le long de la prestation d’une heure durant laquelle le bassiste Matt Riddle et Joey Cape, chanteur de Lagwagon et grand complice de Tony Sly, ont tour à tour remplacé leur ami décédé au micro.Mute de la partieLes membres du groupe punk de Québec Mute ont également apporté leur contribution. Le bassiste Jean-Philippe Lamonde est devenu le chanteur de No Use for a Name pour Coming Too Close et le classique Invincible alors que le batteur Étienne Dionne a pris le micro pour Soul Mate.«C’est un grand moment pour moi, ça me rappelle quand j’avais 13 ans en 1995 et que j’allais voir No Use au Centre Durocher. C’est une expérience extraordinaire, un groupe qui m’a beaucoup inspiré», racontait Étienne après le spectacle.Bruno, chanteur du groupe The Matchup, a interprété Why Doesn’t Abybody Like Me avec le groupe et était aussi très fier d’avoir participé à ce spectacle. «No Use, ça a toujours été le groupe que j’écoutais quand je traversais des moments plus difficiles, plus émotifs. Et ce soir, avec la femme de Tony et les anciens membres Dave Nassie et Rory Koff qui faisaient un retour, c’était parfait.»Lire la suite ]