Légionellose: la CSQ refuse de porter seule le blâme

Source : Le Soleil, Pierre Pelchat, 7 décembre 2012 Le propriétaire de la tour de refroidissement qui a été identifiée comme la source de l'épidémie de légionellose à Québec, cet été, ne veut pas porter seul le chapeau des 13 décès causés par la maladie.«C'est assez présomptueux de penser que nous sommes hors de tout doute raisonnable les seuls responsables. On est convaincu que ce [le rapport de la Santé publique] n'est pas concluant et que ce n'est pas juste arrivé ici», a commenté jeudi Daniel B. Lafrenière, un des dirigeants de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), en réaction à la publication du rapport de la Santé publique.La CSQ est le gestionnaire de l'immeuble de Place Jacques-Cartier - qui abrite la bibliothèque Gabrielle-Roy - où a été trouvée la tour de refroidissement responsable de l'éclosion de la maladie à la suite de prélèvements effectués par la Santé publique.[ Lire la suite ][ En complément : Une seule tour responsable de la légionellose à Québec, Le Soleil, Pierre Pelchat, 6 décembre 2012 ]  

Publicité