Publicité

Autres quartiers :
Accès client

VANITAS MACHINE

Tarif

Entrée libre

Description de l'activité

Installation

Cette installation met en scène une chandelle allumée qui, sous une cloche de verre, trône au centre d’un laboratoire conçu pour que le feu subsiste. Dans une atmosphère contrôlée, limitant l’oxygène que consomme la flamme pour brûler, l’artiste prolonge artificiellement la vie utile de l’objet. Ainsi, VANITAS MACHINE traduit le désir d’une vie éternelle et se veut une allégorie des efforts qu’on investit afin de prolonger de l’existence.

Or, la mort est-elle inévitable? Ici, Verena Friedrich rappelle l’une des premières théories du ralentissement du vieillissement : le rate-of-living. Celle-ci prétend que plus le métabolisme d’un organisme est rapide, plus sa durée de vie est courte. En le ralentissant au maximum, il serait donc possible de repousser la mort.

Dans cette représentation procédant par analogie, la chandelle et la cloche de verre renvoient aux symboles récurrents des vanités, qui évoquent la mort, le passage du temps, la vacuité des passions et la futilité des activités humaines. Par l’utilisation de ces codes, l’œuvre dépeint la nature passagère de l’existence et suggère la tension qui la relie avec cette volonté d’être maintenu en vie à tout prix.
Réalisation technique en collaboration avec Lab3, Laboratory for Experimental Computer Science, KHM.
Appuyé par Academy of Media Arts Cologne
Soutien : Goethe Institut Montréal
Photo : Miha Fras



Joignez-nous sur les médias sociaux

  •  
Publicité
Incontournables du quartier
SHAKER St-Joseph - Cuisine & Mixologie
Desjardins - Caisse de Québec
Barberie (La)
Intermarché
Clocher Penché Bistrot (Le)
Atelier signé Paul-Daniel (L')
Wok 'n' Roll
Maison Jaune Centre d'art (La)
Resto Ma Maison
Brunet
Copper Branch