Publicité

Autres quartiers :
Accès client

JULIEN CLAUSS — Salle de brouillage

Tarif

Entrée libre

Description de l'activité

Vernissage le samedi 10 février, 14h00

Assemblant vingt-neuf émetteurs radio miniatures fixés aux murs de la galerie, Salle de brouillage sature la bande FM d’ondes. L’accumulation et la juxtaposition des émetteurs et de leurs fils créent un motif visuel qui transforme la pièce en un vaste circuit électronique. Ajustées à différentes fréquences, des radios portables permettent aux visiteurs d’explorer le champ que forment les ondes emplissant l’espace. En balayant ainsi la bande FM, ils découvrent tout le spectre des matières audibles et dévoilent une composition sonore changeante comme on révèle un paysage en essuyant la buée sur le carreau d’une fenêtre avec la main.

Conception et réalisation : Julien Clauss
Conception des émetteurs FM : Testuo Kogawa
Soutien : Consulat général de France à Québec
Photo : Julien Clauss

Biographie
Julien Clauss – Julien Clauss vit dans les Hautes-Alpes (France). Il a étudié la musique et la mécanique physique (mécanique des fluides, thermodynamique, acoustique, algorithmique). Depuis 2001, il œuvre dans le champ des arts et médias, où il réalise des pièces sonores, des sculptures, des installations et des dispositifs radiophoniques. Il a créé les installations audio-tactiles Pause et Stimuline avec Lynn Pook, a assisté Pierre Henry de 2001 à 2007 lors de ses concerts et a fait partie du laboratoire d’art audio Locus Sonus de 2007 à 2012. Il a co-organisé les rencontres d’art en marche Laissez le Passage Libre de 2009 à 2012, et les rencontres pluridisciplinaires Point Org en 2017.

Sous les titres génériques Bulles et Modulation, il organise des événements de musique expérimentale spatialisée et radiophonique dans des lieux atypiques : sites en montagne, pont autoroutier, lac, terrain de foot…

L’idée chère à J. G. Ballard de créer des réalités dans un monde saturé de fictions se manifeste dans son travail sous formes de déréalisations : les œuvres créent ou déplacent des usages pour faire apparaître chez le visiteur de nouvelles réalités, non décrétées mais concrètement vécues. Ses productions s’inscrivent spécifiquement dans leur contexte social, géographique ou architectural afin de le manipuler (Isotropie de l’ellipse tore, Toposone, Insulation, Walk in Music, …).

Son approche sonore, abstraite et matiériste, le situe à l’intersection de la musique répétitive et des musiques électroniques minimalistes ou bruitistes. Depuis 2013, il compose principalement sur synthétiseurs analogiques modulaires.

cycliq.org

Publicité
Incontournables du quartier
Intermarché
Barberie (La)
Clocher Penché Bistrot (Le)
Centre dentaire Charest
Escomptes Lecompte (Les)
Clinique dentaire Daniel Bérard
Champagne Chocolatier – Maître Confiseur
Accro Cuisine et dépendances
Wok N' Roll