Publicité

Autres quartiers :
Accès client

Résidence Yahndawa'

Tarif

Gratuit

Description de l'activité

Résidence Yahndawa’
Philip Després, Alexis Gros-Louis, Érika Hagen-Veilleux, Andrée Lévesque Sioui, Jeffrey Poirier, Michel Teharihulen Savard
1er au 14 mai 2022

Dans le cadre du projet Yahndawa' initié par VU, le collectif formé des artistes Philip Després, Alexis Gros-Louis, Érika Hagen-Veilleux, Andrée Lévesque Sioui, Jeffrey Poirier et Michel Teharihulen Savard propose un projet de co-création qui s'articule autour d'Akiawenhrahk ou Saint-Charles, cette rivière qui représente le lien physique et onirique entre elles/eux, leurs milieux de vie, leurs espaces de création.

La résidence à LA CHAMBRE BLANCHE du 1er au 14 mai sera dédiée au développement d'un projet installatif qui explorera les dimensions poétiques, naturelles, conceptuelles et mythologiques de Yahndawa’ : Yahndawa' c'est celle qui nous porte dans notre traversée à plusieurs voix. Il y a la fluidité, les eaux paisibles, les remous, les canyons et parfois même le manque de profondeur pour naviguer sans embûches.

C’est alors que le portage devient nécessaire pour continuer d’avancer vers l'autre. À tour de rôle et souvent à plusieurs, les artistes les porteuses, porteurs responsables du chemin, des traces. Le collectif Yahndawa’ Portage sert de prétexte pour avancer sur la route qui les mènera là où ils sont réellement.

dans l’eau
à la pêche
aux courbes
à la pêche
aux serpents
les mains
dans le repère
des poissons
ces choses en nous
qui n’ont pas
de jambes
mais qui
savent
avancer
quand même

Philip Després a pris part à des classes de maître avec ORLAN, Olivier de Sagazan, Monty Cantsin et Liping Ting. En 2019, Després a reçu la bourse de perfectionnement par le CALQ, pour participer à l’atelier du Marina Abramovic Institute en Grèce. L’artiste est actif dans la formation électro pop Narcisse, qui a remporté la 2e place aux Francouvertes en 2020. Després a présenté sa première performance solo à la RLAP (Rencontre locale d’art performance) en 2021. Il sera interprète dans la 7e édition d’Où tu vas quand tu dors en marchant? au printemps 2022.

Alexis Gros-Louis est un artiste wendat multidisciplinaire originaire de Wendake (Québec, Canada). Il vit et travaille présentement à Tiohtià:ke – Mooniyang ; Montréal (Canada). Alexis a obtenu une maîtrise en beaux-arts de l’Université NSCAD (2020). Il a auparavant obtenu un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia (2017), lors duquel il s’est spécialisé en photographie, et un DEC en arts et design du Collège LaSalle (2014). Tandis que la photographie est au cœur de la pratique de Gros-Louis, l’artiste juxtapose les procédés photographiques avec différents médias. Paratextuelles, ces combinaisons servent à explorer la matérialité des images, ainsi que les récits et dialogues entre les objets, l’espace et le spectateur. Le travail d’Alexis Gros-Louis explore plus particulièrement les thèmes de l’identité, de l’indigénéité, des cultures normatives et dominantes, des systèmes de catégorisation, de l’obsolescence, ainsi que des questions fondamentales sur l’art, la création artistique, son contexte actuel et historique.

Érika Hagen-Veilleux est une artiste multidisciplinaire native de Québec, graduée de l’École de cirque de Québec en 2017. Elle cherche par le corps, la voix, la musique et la parole les espaces où faire émerger la poésie. Elle navigue dans le milieu du cirque (Théâtre À Tempo, Machine de cirque), les milieux littéraires (Productions Rhizome, Slamcap), de la musique (Bleu kérosène), de la danse et du théâtre (Collectif Les Bambines, Chevalier.e Érrante). En 2016, elle co-fonde le BAM [Bouillon d’art multi] ainsi que le collectif multidisciplinaire Les Bambines, qui allie théâtre, cirque, poésie et musique. Leur première création, Untouched Land alias toi pis ta solitude en sachet déshydraté, est présentée à Premier Acte en 2019. C’est aussi en 2019 qu’elle a l’opportunité d’être mentorée par la poète Marie-Andrée Gill, avec le soutien de Première Ovation Arts littéraires.

Andrée Lévesque Sioui, ou Kwendokye's, qui veut dire « celle dont la voix flotte sur l'eau », est autrice, compositrice, interprète engagée dans la transmission de la langue, des traditions orales et des chants de la communauté et performeuse. Sa conscience de l’histoire et de ses enjeux, ainsi que l’intégrité de son travail garantissent son apport dans l’ensemble de ce projet. Elle a notamment performé en duo avec Soleil Launière pour l’événement Équinoxe Autochtone du Cercle Kisis 2021; en duo d’oralités performatives avec Andrée Kwendokye’s à l’événement La Tente Parlante (Québec, 2020) et au RIAPA (Rassemblement Inter nations d’Art Performance, 2018). Kwendoky’es est aussi le pivot du spectacle performatif nomade Bingo Littéraire. Le Salon du Livre Kwayatonhk en tournée depuis 2019.

Jeffrey Poirier est un artiste en art visuel basé à Québec et membre de la communauté LGBTQ+. Il développe une pratique en installation dont les affinités conceptuelles et formelles se retrouvent dans le cercle élargi de l’écologie. Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada et de Première Ovation, il fut en 2020 lauréat du Prix Videre Création en arts visuels aux Prix d’excellence des arts de la culture de Québec. Détenteur d’un baccalauréat ainsi que d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval, il a présenté son travail entre autres lors d’expositions solos à la Galerie RDV (Nantes, France), au Youkobo Art Space (Tokyo, Japon), au Centre culturel Franco-Manitobain (Winnipeg), à Diagonale (Montréal), à Circa Art Actuel (Montréal) ainsi qu’à l’Œil de Poisson (Québec). En 2023, il réalisera une résidence accompagnée d’une exposition collective à la NARS Foundation à Brooklyn (New-York) et installera une nouvelle œuvre d’intégration des arts à l’architecture.

Teharihulen Michel Savard travaille comme sculpteur, orfèvre, conservateur et joueur de tambour d’eau et performeur. Ses œuvres multidisciplinaires témoignent de son engagement politique et célèbrent les racines de l’imaginaire de son peuple de la nation huronne-wendat. Invité à exposer pour l’ouverture du premier centre d’artistes autochtones Daphné à Tiöhtiàke/ Montréal en 2021, ses œuvres font aussi partie de l’exposition Le Legs visuelle/littéraire du Salon du Livre Kwayatonhk à Shawinigan, l’importante exposition Kakakew. Imaginaires ensauvagés à la Galerie AMF à Québec, 2021; en duo d’oralités performatives avec Andrée Kwendokye’s à l’événement La Tente Parlante (Québec, 2020); l’exposition itinérante Microcosmes (2019), performance en duo avec Andrée Kwendokye’s au RIAPA (Rassemblement Inter nations d’Art Performance, 2018), Résistances (Manif d’art, 2017), La loi sur les Indiens revisitée (Musée de Wendake, 2009).



Joignez-nous sur les médias sociaux

  •  
Publicité