Du <em>Mouvement</em> sur la rue du Roi | 11 janvier 2022 | Article par Suzie Genest

La murale Mouvement prend place sur le mur de chantier de la bibliothèque Gabrielle-Roi, sur la rue du Roi

Crédit photo: Suzie Genest

Du Mouvement sur la rue du Roi

L’organisme Québec BD, mandaté par la Ville de Québec, a orchestré une seconde œuvre sur les murs du chantier de la bibliothèque Gabrielle-Roy. Du côté de la rue du Roi cette fois, Mouvement fait un clin d’œil à la Maison de la danse, sa voisine d’en face.

La palissade présente des images du photographe du quartier Saint-Sauveur Guillaume D. Cyr, qui a assuré la direction artistique du projet. On y voit deux interprètes de la danse de la ville de Québec : Geneviève Duong, aussi résidente du quartier Saint-Roch, et Maxime Boutet. Entre les séquences d'images des danseurs s'insèrent des textes originaux de la poète et performeuse Laurence Brunelle-Côté, qui vit à Limoilou.

Publicité

Les artistes Ariane Voineau, issue de la danse, et Yana Ouellet ont également participé au projet comme consultantes. Guillaume D. Cyr, que Québec BD a choisi pour ce projet, a eu carte blanche. Sa seule contrainte : que le concept représente la danse et réserve une place à la littérature. « Ça faisait longtemps que je voulais travailler autour de la danse. [...] Le mouvement, c'est un thème intéressant en photographie et c'est l'essence même de la danse », dit l'artiste.

Guillaume D. Cyr voit le résultat final comme la représentation d'une recherche artistique, comme une série d'essais photographiques sur la danse. C'est lui qui a choisi Laurence Brunelle-Côté pour les textes.

« Je me suis dit : mon travail, c'est plus proche de la poésie, il me faudrait une poète... On lui a passé une commande. Ça s'est fait à distance, Québec BD a géré ça. Je m'étais inspiré des mots magnets, ces mots que tu achètes et tu peux faire des poèmes sur ton frigo... L'esthétisme est inspiré de ça. J'avais sorti des mots en lien avec la photographie et Ariane, des mots en lien avec la danse. On a sélectionné certains mots qui sont utilisés dans les deux mouvements. On a livré une liste de mots à Laurence, avec quelques photos. »

 

Murale en noir et blanc montrant des danseurs en mouvement et des textes, sur un mur de chantier
Mouvement marie photographie et poésie. Les textes de la Limouloise Laurence Brunelle-Côté y alternent avec les images de Guillaume D. Cyr.
Crédit photo: Suzie Genest

La mise en dialogue avec la Maison de la danse sur la rue du Roi – et le Théâtre de la Bordée sur Saint-Joseph – s'inscrit dans le concept architectural du futur bâtiment de la bibliothèque Gabrielle-Roy. Il en avait été question lors de son dévoilement initial. Cette nouvelle palissade, coordonnées par Thomas-Louis Côté de Québec BD, vient le rappeler.

Murale en noir et blanc montrant des danseurs en mouvement et des textes, sur un mur de chantier
On reconnait sur les images de Mouvement deux interprètes de la danse de la ville de Québec : Geneviève Duong et Maxime Boutet.
Crédit photo: Suzie Genest

De la BD à l'art public à la réalité augmentée

En mars 2021 Québec BD avait dévoilé l’œuvre Sur les rayons qui orne le mur de chantier du côté de la rue Saint-Joseph. Pour cette installation évolutive, l’organisme autrefois connu comme le Festival de la bande dessinée francophone de Québec avait travaillé avec le tandem Ping Pong Ping.

On devait déjà à Québec BD des projets antérieurs en art public. Pensons entre autres aux Chroniques de Montcalm sur l'avenue Cartier. Cette installation, qui se présentait comme une BD en réalité augmentée, laissait présager des suites... L'organisme a notamment collaboré avec Parenthèses 9, les Éditions du Septentrion et le Centre en imagerie numérique et médias interactifs dans un projet de réalité virtuelle dévoilé en septembre 2021 : PopUp Limoilou. Cette expérience immersive nous plonge dans l'histoire du quartier Limoilou grâce à un casque de réalité virtuelle.

Lire aussi :

Guillaume D. Cyr, de la route 132 à l'avenue des Oblats