« Le Québec est proportionnellement très mal représenté sur Wikipédia » | 11 janvier 2022 | Article par Viktoria Miojevic

De gauche à droite : Vincent Cliche, Bertrand Laverdure, Frédérique Dubé, Mimi Haddam, Marilyse Hamelin, Alice Rivard, et Michael David Miller, vice-président de Wikimédia Canada.

Crédit photo: Jérémy Bouchez

« Le Québec est proportionnellement très mal représenté sur Wikipédia »

Une équipe de wikipédistes et de citoyens s'affaire à renseigner 500 biographies Wikipédia. L'objectif commun est de faire connaître la littérature québécoise grâce aux moteurs de recherche. Pour les intéréressé.e.s, des ateliers gratuits auront lieu prochainement.

La sonnette d’alarme

Avec cette mission de faire vivre la littérature, depuis plus de vingt ans Rhizome est installé dans Montcalm. À travers la recherche et création ainsi que des spectacles, Rhizome fait germer la littérature québécoise pour lui donner vie sur scène. L'organisme a déjà produit plus de 60 spectacles littéraires partout au Canada et dans le monde.

Publicité

Afin d’identifier comment faire vivre la littérature sur les plateformes numériques, Rhizome a mis en place le programme « Créer du lien ». Entre 2019 et 2021, une communauté de pratique, un laboratoire littéraire, s’est réunie avec les experts littéraires de la province. Des ateliers et conférences ont eu lieu avec écrivains, producteurs, décideurs, éditeurs, incluant Nuit Blanche et Alto.

De là ont émergé cinq chantiers littéraires autour de la création, la pérennisation, la reconnaissance, la littératie numérique et la découvrabilité. La découvrabilité désigne le potentiel d’un contenu culturel d’être trouvé en ligne pendant une recherche. Ou alors d’être découvert à travers hashtags et habitudes de navigation encadrées par les algorithmes. Si le référencement est mauvais, les œuvres littéraires passent inaperçues.

Parmi les conférences des spécialistes sur ce sujet, celles de Clément Laberge et de Josée Plamondon ont sonné l’alarme.

« On a découvert que l’on n’était pas en très bonne posture. Des milieux comme le cinéma québécois, les arts visuels et de la scène se sont déjà organisés! C’est le tour des arts littéraires! », rapporte Frédérique Dubé, aux communications de Rhizome.

Ce constat d’un retard de la littérature québécoise à s’installer en ligne a poussé Rhizome à lancer le chantier de la découvrabilité, avec Wikipédia.

« Créer du lien »

L’objectif, avec les 500 fiches Wikipédia à remplir, est de rendre disponible le patrimoine littéraire actuel. Du contenu sur Wikipédia permet ainsi de favoriser sa place sur Google. « À l’échelle des arts littéraires, c’est important d’être présent, car c’est le moteur de recherche le plus important. Google et ses algorithmes font varier Wikipédia et Wikidata. »

« On a toujours l’impression qu’il y a un Wikipédia, mais chaque communauté linguistique a sa planète. Wikipédia francophone est une planète en soi. Ça inclut la France, la Belgique, des pays en Afrique, le Québec. Le Québec est proportionnellement très mal représenté sur Wikipédia, contrairement à la France », souligne Frédérique Dubé.

Image représentant le programme Créer du lien avec des reproductions de photos d'époque et une enfant feuilletant un livre.
Plusieurs acteurs du monde littéraire se mobilisent autour du projet «Créer du lien» qui encourage la découvrabilité via Wikipédia.
Crédit photo: Gracieuseté

Après un passage par la banque d’écrivain.e.s des partenaires, plusieurs critères ont été évalués : notoriété, articles de presse, plus de deux livres publiés. Ces critères sont importants sur Wikipédia pour la validation d'un article.

En plus de l’équipe rémunérée à temps partiel pour documenter les 500 fiches, Rhizome a souhaité impliquer les citoyens.

Atelier citoyen wiki-litt

Autrice de L’occupation des jours et La femme de Valence, Annie Perrault co-animera l’atelier débutant du 9 mars 2022. En équipe, les participant.e.s pourront créer la fiche Wikipédia d’Annie Perrault.

L’atelier, qui doit avoir lieu à Les autres jours, Espace possible, voisin des Éditions d'Alto, débutera par un volet théorique et exploratoire. « C’est une grosse planète Wikipédia! », lance Frédérique Dubé. Ensuite, l’autrice proposera une critique d’une fiche déjà existante sous forme de causerie. Par petites équipes, les tâches son distribuées.

« On travaille pour qu’au moment où on quitte l’atelier, l’article de l’écrivain.e qui anime soit bonifié. C’est très agréable d’avoir la personne sur place! »

D'autres ateliers wiki-litt auront lieu en ligne. Le mercredi 9 février se tiendra celui avec l'auteur Jean Sioui, en collaboration avec Kwahiatonhk.

Conférences

Trois conférences grand public permettront de comprendre les enjeux de la littérature en ligne. Le 26 janvier prochain, la midi-conférence présentera les enjeux de la découvrabilité culturelle en ligne. « Les conférencières invitées sont limpides. Elles ont un don de vulgarisation». Aussi, Andrée Harvey et Véronique Marino partageront les bonne pratiques pour s’impliquer.

Le 16 février, ce sera le moment de mesurer la découvrabilité du livre québécois en ligne. La chercheuse Joannie Grenier a bâti un outil de mesure dans ce but. Selon Frédérique Dubé, c’est un bon moyen pour des organismes de savoir si leurs outils fonctionnent.

Christian Roy aura l’occasion de présenter le projet d’intelligence artificielle TAMI. Des exemples partagés, pour le milieu de l’édition, proviennent de la recherche sémantique. L'activité aura lieu le 23 mars.

Toutes les informations sur les évènements à venir sont disponibles sur la page Facebook de Rhizome et sur son site web.

Lire aussi: Valérie Forgues : « Je me reconnaissais dans cette urgence, cette colère » et La poésie de Rouages pour renouer avec notre patrimoine industriel