Saint-Roch dans les années 1940 : boulevard Langelier | 5 décembre 2021 | Article par Jean Cazes

Le boulevard Langelier en 1941.

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Saint-Roch dans les années 1940 : boulevard Langelier

La série Saint-Roch dans les années 1940 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources. Aujourd'hui, le boulevard Langelier et son parc sous une autre perspective.

Datée du mois d'avril 1941, la photo en tête d'article est tirée d'un négatif représentant des camions remorques du garage Andrews à l'intersection du boulevard Langelier et de la rue Notre-Dame-des-Anges (description des Archives de la Ville de Québec).

La photo réactualisée dans la galerie au bas de l’article date du 27 octobre 2021. Elle a été prise au centre du parc (ou de l'allée) Langelier.

Sur la droite, à l'intersection de la rue Saint-Joseph, on remarque sur la scène d'époque l'immeuble du commerce Chenor. Il a depuis fait place à un stationnement contigu au Centre Jacques-Cartier.

Sur la gauche, toujours au premier plan, du côté du quartier Saint-Sauveur, on remarque un autre bel édifice. Il a fait place, plus tard, à une succursale de la Banque de Montréal, qui n'est plus. Il en a été question dans une précédente capsule historique.

Enfin, en arrière-plan, on devine sur la photo de 1941 l'ancienne école technique de Québec. Aujourd'hui, on trouve dans cet édifice le Centre de production artistique et culturel Alyne-Lebel).

Publicité

Un peu de toponymie autour de la rue Notre-Dame-des-Anges

La rue Notre-Dame des-Anges atteint sa limite à la hauteur du boulevard Langelier, à la frontière du quartier Saint-Sauveur. Dans la section Toponymie du site de la Ville de Québec, on souligne qu'elle a été dénominée en 1833 :

« Vers 1620, les Récollets possèdent une terre sur les bords de la rivière Saint-Charles sur laquelle ils ont établi un couvent du nom de Saint-Charles. Les pères quittent la Nouvelle-France en 1629, mais y reviennent en 1670. Ils se voient alors rétrocéder le site où se trouve leur ancien couvent qu'ils dénomment Notre-Dame-des-Anges, en souvenir de la chapelle d'Assise, berceau de l'ordre des Frères mineurs dont font partie les Récollets. En 1692, Mgr de Saint-Vallier fait l'acquisition de ce couvent pour y établir l'Hôpital Général, fondé l'année suivante. »

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo en entête, plusieurs des images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Lire la capsule précédente de la série : Saint-Sauveur dans les années 1940 : rue de l'Aqueduc.