Québec se souvient: l'Hôpital-Général et le parc Victoria à l'honneur | 26 octobre 2021 | Article par Julie Rheaume

La municipalité de Notre-Dame-des-Anges, située en basse-ville de Québec, abrite la plus vieille église au Canada. L'Hôpital-Général se trouve sur ce territoire.

Crédit photo: Véronique Demers

Québec se souvient: l'Hôpital-Général et le parc Victoria à l'honneur

L'Hôpital-Général et le parc Victoria seront mis en lumière dans le cadre des spectacles commémoratifs Québec se souvient, qui souligneront des anniversaires marquants. Ces lieux feront ainsi l'objet de documentaires web alliant histoire, théâtre et musique.

Publicité

Ces documentaires d'une durée d'environ 40 minutes chacun, sous la direction artistique de Cyrille-Gauvin Francoeur, seront accessibles en ligne gratuitement aux citoyens, précise la Ville de Québec.

Parc Victoria

Québec se souvient célébrera le 125e anniversaire du parc Victoria, situé à la jonction des quartiers Saint-Sauveur, Saint-Roch et Limoilou. Le documentaire sera disponible à partir du jeudi 28 octobre. Réjean Lemoine sera l'historien invité.

« En 1896, le maire Simon-Napoléon Parent lance l’aménagement du parc Victoria, qu'il destine à la population des faubourgs de la basse-ville. Les travaux sont confiés à l’architecte-ingénieur Charles Baillairgé et au jardinier Sébastien Siné. À son ouverture, le parc est constitué d’un réseau de sentiers ornementé de bosquets et de parterres. Ce lieu est au cœur de la vie de la basse-ville depuis 125 ans », rappelle la Ville de Québec.

Hôpital-Général

Les 400 ans de présence à l'Hôpital-Général seront soulignés dans un documentaire accessibles à partir du 15 décembre. Ce dernier comptera Denis Robitaille comme invité spécial et Luc Nicole-Labrie comme historien invité.

« En 1620, les Récollets font construire un couvent près de la rivière Saint-Charles, suivi d’une église l’année suivante. En 1692, Mgr de Saint-Vallier achète la propriété pour y fonder un établissement inspiré des hôpitaux généraux de France. Les Sœurs augustines y soigneront pendant plus de 300 ans les pauvres, les vieillards, les invalides et même les soldats blessés, peu importe leur camp. L’Hôpital-Général est depuis longtemps au cœur des événements qui ont façonné notre ville », mentionne la Ville.

En 2020, Monquartier avait d'ailleurs souligné les 400 ans de l'Hôpital-Général, alors qu'en 2016, nous vous avions fait visiter les coulisses du Monastère des Augustines. Les deux institutions se trouvent dans la municipalité de Notre-Dame-des-Anges, une enclave située sur le territoire de Québec. « Dotée d’une superficie de 0,4 km carrés, la paroisse Notre-Dame-des-Anges s’est transformée en municipalité en 1855 » rappelait d'ailleurs notre collègue Véronique Demers dans son texte paru l'année dernière.

Départ de la garnison britannique

Le 150e anniversaire du départ de la garnison britannique sera également mis en lumière à compter du 24 novembre 2021 avec l'historienne invitée Catherine Ferland.

« Pendant un siècle, la présence de la garnison britannique a contribué à vivifier la scène culturelle de Québec en influençant la musique, la peinture et le théâtre. En 1871, le gouvernement britannique décide toutefois de ne plus assurer la défense de Québec et rappelle ses troupes. En service depuis la Conquête, les derniers membres du Royal Regiment of Artillery retournent en Angleterre le 11 novembre. Leur départ tourne une page de la présence militaire britannique à Québec », explique la municipalité.

Les spectacles seront accessibles en ligne par l'entremise du site web de la Ville de Québec.