Le YMCA Saint-Roch se dévoile et accueille la visite | 17 août 2020 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Jean Cazes

Le YMCA Saint-Roch se dévoile et accueille la visite

Aujourd’hui, 17 août 2020, débutait la période de pré-abonnement au centre communautaire et sportif tout neuf de Saint-Roch, sous la gouverne du YMCA. Jusqu’au 11 septembre, on peut se prévaloir d’une visite pour en découvrir les espaces et services, qui viennent répondre à des besoins de longue date du quartier.

Les médias ont pu faire la visite guidée dès la première heure ce matin, avec le directeur du YMCA Saint-Roch Étienne Talbot et Gabrielle Boaknin Savard, conseillère principale – communications, relations médias et événementiel. Point de rencontre : le Hall de socialisation, où l’on trouve l’accueil, du mobilier convivial, et où une concession offrant café et rafraîchissements est appelée à s’ajouter. Comme la Zone jeunesse attenante d’un côté et la cuisine collective de l’autre, c’est une aire accessible à toutes et tous, avec ou sans abonnement au centre, précise le directeur.

Des installations pour les jeunes et la sécurité alimentaire

Une murale de Fred Jourdain enjolive la Zone jeunesse du YMCA Saint-Roch.
Crédit photo: Jean Cazes

Une murale de Fred Jourdain, clin d’œil à l’ancien occupant du site, le Cinéma (Odéon) Charest, enjolive la Zone jeunesse, aménagée pour plaire aux ados et convenir à leurs activités. Les jeunes du secondaire y viendront dans le cadre des programmes Alternative Suspension (durant une suspension de l’école quelques jours), Passeport pour ma réussite (axé sur la persévérance scolaire) et C-Vert (axé sur l’action environnementale et communautaire). Ils y retrouveront aussi en mode libre, après l’école et les fins de semaine, leurs ami.e.s et les intervenant.e.s.

Déjà utiles au Marché solidaire auquel collabore activement le YMCA Saint-Roch, les installations modernes de l’espace cuisine tout en stainless accueilleront citoyennes et citoyens du quartier pour des séances de cuisine collective, des cours en nutrition et saines habitudes de vie, la préparation de mets destinés à l’aide alimentaire, etc. Des besoins identifiés depuis longtemps dans le quartier, évoque Étienne Talbot.

« Lorsqu’on a fait les consultations publiques en préparation [du projet du centre], c’était un des éléments qui est ressorti le plus des populations de Saint-Roch. En fait, la cuisine collective et la zone jeunesse avaient été identifiées comme des éléments communautaires qui étaient déficients. Il n’y avait aucune Maison de jeunes […]; pour ce qui est de la sécurité alimentaire, il y avait des partenaires […], mais il y avait une déficience en termes de capacité de production. Pour ce qui est de la cuisine collective, on l’anime entre autres beaucoup avec le Centre Le Bourg-Joie pour s’assurer qu’on est complémentaires », explique-t-il.

Salles communautaires, piscine, gymnase : une sortie du désert

Dans un quartier longtemps désert en matière d’Installations communautaires, la vaste salle communautaire en mezzanine avec vue sur la piscine fait figure à elle seule d’oasis. Le centre compte d’autres salles de capacités d’accueil variées, pour sa programmation ou les réunions et autres activités des organismes et comités qui pourront les réserver. On se prend à rêver qu’un jour « après la COVID-19 », on se rendra dans ces espaces blancs, lumineux, vitrés pour les assemblées du conseil de quartier, les consultations publiques…

La piscine de 25 mètres, « pensée pour les familles » et aménagée pour l’accessibilité universelle, sera remplie sous peu.
Crédit photo: Jean Cazes

En bas, autour de la piscine de 25 mètres « pensée pour les familles », les parents pourront s’asseoir confortablement dans une pièce conçue pour eux, pour boire un café, discuter, faire quelques appels tout en suivant l’action dans l’eau à travers la grande vitre. Aménagée pour l’accessibilité universelle, la première piscine intérieure de Saint-Roch accueillera aussi des cours d’aquaforme, de RCR, et on pourra y suivre une formation menant au brevet de sauveteur.

Les installations sportives pour l’entrainement privé et les cours dirigés incluent entre autres un studio de cardio-vélo bien équipé, des studios polyvalents pour des cours (yoga, zoomba, Pilates, etc.), en plus d’une piste de course de 100 mètres et du gymnase double multisport. Un partenariat avec l’école Saint-Patrick lui permettra d’utiliser le gymnase pour des plages de jour en semaine. Il est aussi pensé pour accueillir les matches de ligues de hockey, basketball et autres sports d’équipe.

Un partenariat avec le Centre Jacques-Cartier y amènera les cours de cirque social visant notamment une jeune clientèle marginalisée; l’expertise du Centre alimentera le YMCA dans sa volonté de valoriser l’apprentissage de ces jeunes. Dans cette  volonté également, le YMCA collabore avec les créateurs de Lü, entreprise numérique du quartier qui a créé un dispositif interactif éducatif. Les jeunes des programmes du YMCA pourront bénéficier d’apprentissages agrémentés d’une expérience ludique immersive en mouvement grâce à cette technologie utilisée en gymnase.

Également, avec ses nouveaux agents de mixité, la collaboration de la Table de quartier L’EnGrEnAgE de Saint-Roch et  de Lauberivière, le YMCA offre un programme Gym alternatif aux personnes désaffiliées désireuses de « se remettre en action », illustre Étienne Talbot. À certaines plages horaires, on facilitera leur venue au gymnase par un accueil adapté à leurs besoins, par exemple en leur fournissant des vêtements de sport.

En action… malgré la distanciation

Les cours de l’école de langues – anglais et espagnol langues secondes, perfectionnement en français – se donneront dans un studio du centre, lorsqu’il sera de nouveau possible de regrouper les étudiants. Pour commencer, cet automne, ils se dérouleront en ligne, COVID-19 oblige. Le principal impact des mesures de distanciation découlant de la pandémie? Il faudra réserver, en ligne ou par téléphone, pour confirmer qu’on viendra s’entraîner et utiliser les installations, dit Étienne Talbot, qui souligne que cette mesure sera levée dès que possible.

Les cours dirigés seront accessibles sans frais supplémentaires aux abonné.e.s du centre. Un soutien, sous forme d’abonnement subventionné, existe pour les personnes à faible revenu. Pour en savoir davantage sur les activités et le fonctionnement du nouveau centre, et pour prévoir une visite guidée gratuite d’ici le 11 septembre, on peut contacter l’équipe du YMCA Saint-Roch en ligne, par téléphone ou même en personne, et visiter le https://www.ymcaquebec.org/fr/Trouver-un-Y/YMCA-Saint-Roch

À lire aussi : Centre communautaire YMCA Saint-Roch : un nouveau directeur et un chantier en évolution et Une oeuvre grandiose au Centre YMCA.

En savoir plus sur...